Une aide pour les ménages modestes se chauffant au fioul sera versée à partir de lundi

Les ménages modestes qui se chauffent au fioul et qui n’ont pas pu bénéficier du bouclier lancé pour les autres énergies recevront une aide comprise entre 100 € et 200 € à partir du lundi 7 novembre 2022, selon un décret paru ce dimanche au Journal officiel. journal officiel.

Ce dispositif fait partie de l’enveloppe de 230 millions d’euros votée par le Parlement cet été et peut servir à régler tout type de facture énergétique, si les foyers concernés ont récemment fait le plein.

Lire Aussi :  Les sombres prévisions du FMI pour l’économie européenne en 2023, entre forte inflation et croissance faible

Ce chèque carburant, valable un an, s’élève à 200 euros pour les ménages dont les revenus annuels sont inférieurs à 10 800 euros par unité de consommation (c’est-à-dire lorsque les revenus d’un adulte du ménage, après déduction notamment de la charge représentée par les mineurs , ne dépassent pas 10 800 € par an, selon le calcul de l’INSEE).

Lire aussi : Ce qu’il faut savoir sur le biocarburant, cette alternative au fioul domestique

1,4 million de bénéficiaires potentiels selon le gouvernement

Il sera de 100 euros pour ceux qui perçoivent entre 10 800 et 20 000 euros par an et par unité de consommation, selon le décret publié au Journal officiel.

Lire Aussi :  Heineken annonce la fermeture de sa brasserie de Schiltigheim, 220 emplois menacés

Selon le gouvernement, 1,4 million de foyers pourraient bénéficier de ce chèque sur les 2,8 millions qui se chauffent au fioul. Il sera possible de postuler à partir du lundi 7 novembre sur le site chequeenergie.fr où un simulateur indiquera qui est éligible.

Lire aussi : Pouvez-vous réclamer la maîtrise énergétique des carburants, qui entre en vigueur en novembre ?

Lire Aussi :  Quels sont les enjeux économiques de la visite d’Etat d’Emmanuel Macron aux Etats-Unis?

Début octobre, le ministère de l’Économie a rappelé que “Ces subventions pour le fioul viendront s’ajouter au chèque énergie habituel, envoyé au printemps à environ 6 millions de foyers, et au chèque énergie exceptionnel de fin d’année qui sera envoyé à 40% des foyers (12 millions de foyers) .” , pour faire face à la hausse de 15% des prix du gaz et de l’électricité attendue en 2023.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button