Tour de France : en raison des JO, l’arrivée de l’édition 2024 aura lieu à Nice

On ne connaît évidemment pas le vainqueur du Tour de France 2024, mais on sait déjà que cette 111e édition de la Grande Boucle entrera déjà dans l’histoire de l’épreuve. Non pas parce qu’il voyagera d’Italie et de la magnifique ville toscane de Florence pour la première fois depuis sa fondation en 1903. Mais depuis la concurrence n’atteint pas Paris. Elle se terminait toujours dans la capitale, à l’exception des deux premières éditions en 1903 et 1904 à Ville d’Avray. Que ce soit dans le vélodrome de la Cipale, dans l’ancien Parc des Princes, après 1975 et l’idée lancée par le journaliste Yves Mourossy sur les Champs-Elysées.

Lire Aussi :  La fugue des musiciennes ukrainiennes en France

Mais en 2024, le Tour doit céder la place à l’organisation des JO, et les Champs-Elysées sont déjà occupés en préparation des deux grandes semaines des JO. Le nom de la ville qui accueillera les derniers coups de pédale du peloton le 21 juillet 2024 reste à déterminer. Ce sera Nice et la célèbre Promenade des Anglais remplacera les longues lignes droites de Paris.

Et le circuit féminin ?

Pourquoi Nice ? Certes, ASO, l’organisateur du Tour, entretient de bonnes relations avec Christian Estrosi, le maire de Riviera. Mais l’argument ne suffit pas, car l’ASO essaie de développer une bonne entente avec les mairies de toutes les villes françaises, même si la ligne devient parfois parasitaire avec certains maires écologistes des grandes villes. Mais depuis le Tour 2020, Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, estime avoir une dette morale envers la ville de Nice. Ce dernier devait accueillir le Grand Départ en juillet 2020, mais pour cause de Covid, la tournée n’a commencé que le 29 août 2020, alors que les estivants avaient déjà quitté la région.

Lire Aussi :  Eric Ciotti revendique un "succès" pour les Républicains après sa rencontre avec Elisabeth Borne

Il est clair que le manque était évident en termes d’avantages économiques. Surtout avec des personnes interdites de s’approcher trop près des coureurs contraints de vivre dans la désormais célèbre bulle sanitaire du Tour. Mais Christian Estrosi, “en quelques secondes”, selon les mots de Prudhomme, a accepté de transférer le Départ dans sa ville, lorsque le chef de la Grande Boucle l’a invité. Une telle flexibilité est aujourd’hui récompensée. La nouvelle sera officiellement publiée jeudi à la mairie de Nice, où, entre autres, le maire et Christian Prudhomme tiendront une conférence de presse.

Lire Aussi :  Le tueur Charles Sobhraj, « le Serpent », en route pour la France

Si cette question est résolue, en revanche, un autre problème se posera pour la tenue du Women’s Tour. En raison de l’impossibilité de déployer des forces de police en raison des Jeux olympiques, cela peut avoir lieu avant le Tour masculin.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button