Snapchat et le Centre Pompidou s’associent pour créer une expérience en réalité augmentée

Le Centre Pompidou et Snapchat s’associent pour créer une expérience de réalité augmentée qui transforme la façade du monument parisien en instrument de musique. Désormais, la volonté de la plateforme d’être un acteur culturel est décrite.

Être plus que de simples filtres amusants pour son application phare. C’était la volonté de Snap pendant un certain temps. L’entreprise à l’origine du réseau social de partage de photos éphémères s’est diversifiée, montrant qu’elle est aujourd’hui un acteur innovant et important de la photographie, mais avant tout un passe-temps pérenne en réalité augmentée.

Si on sait que l’application Snapchat ajoute plusieurs effets aux photos avant de les partager avec des amis, et diverses expériences en réalité augmentée, on ignore peut-être qu’elle fonctionne aussi en marque blanche pour des tiers (notamment son appareil photo). les applications Adidas ou Louis Vuitton pour leurs expériences, Samsung ou encore Google pour leurs smartphones). Dernièrement, Snap a décidé de devenir un acteur beaucoup plus actif de la réalité augmentée pour les designers et d’autres secteurs.

Ainsi, la branche française a créé un espace de création baptisé Snap AR Studio, situé à Station F (Paris), où diverses expériences internes sont proposées aux développeurs qui le souhaitent : du studio Lens Creator à la conception de filtres. , les lunettes sont la réalité augmentée pour les créateurs de contenu. Parce que chez Snap, nous croyons fermement au pouvoir futur de la réalité augmentée et souhaitons former les acteurs de demain.

Lire Aussi :  La solitude sonore du torero

Développement de la réalité augmentée en France

C’est dans Snap AR Studio que la plateforme veut montrer un autre aspect de son savoir-faire. “Nous voulons développer la culture par la réalité augmentée”, explique Donatien Bozon, le nouveau directeur de Snap AR Studio et ancien propriétaire du YouTube Space à Paris, Tech&Co. “Nous respectons donc l’engagement pris par Evan Spiegel lors du sommet Choose France en juin 2021.” Puis le patron de Snap a promis que son entreprise participerait au développement du potentiel de réalité augmentée en France pour accroître son influence dans les domaines de la culture, du divertissement et de l’éducation. Les développeurs sont d’abord les bienvenus pour des sessions et des ateliers gratuits, ainsi que de l’aide pour créer des expériences. Les écoles peuvent durer longtemps.

Donatien Bozon (au centre) et l'équipe Snap AR Studio à Station F à Paris
Donatien Bozon (au centre) et l’équipe Snap AR Studio à Station F à Paris © Snapchat

Et ça prend déjà forme. Si les derniers coups de peinture n’ont pas encore été donnés à l’espace Snap de la Station F, dont l’ouverture est prévue fin novembre, le studio de création est déjà bien rempli. “Nous avons une équipe de plusieurs dizaines de personnes aux métiers très différents, tels que des spécialistes des effets visuels, des producteurs, des designers, des ingénieurs, etc. L’une de leurs tâches est de concevoir des expériences de réalité augmentée pour les acteurs culturels. Nous créons des contenus pour des partenaires à but non lucratif. des musées, des institutions culturelles, comme des associations, des acteurs du spectacle, etc. », explique Donatien Bozon. “Il est important de montrer tout ce que la caméra Snapchat peut faire, et même certaines exclusivités que nous testerons avant de publier ces applications au public.”

Lire Aussi :  Quinté PMU - Pronostic du PRIX CEREALISTE 29 oct. 2022

Collaboration sonore et visuelle avec le Centre Pompidou

Snap a déjà commencé à travailler avec la Bibliothèque nationale de France pour proposer une expérience réinventée du site Richelieu et de son histoire dans une expérience de réalité augmentée (sur place jusqu’au 31 décembre).

Désormais, le Centre Pompidou entre dans une nouvelle réalité. Parallèlement à l’exposition Christian Marclay du 16 novembre au 27 février 2023, le bâtiment et Snapchat présentent une expérience de réalité augmentée qui transforme la façade en instrument de musique. Pompidou joue permettant aux visiteurs de s’immerger dans l’univers sonore de l’artiste.

Lire Aussi :  le programme qui remplace Plus belle la vie fait un flop, les fans de la série exultent
Expérience de réalité augmentée Snapchat pour le Centre Pompidou
Snapchat Centre Pompidou © Une expérience de réalité augmentée pour Snap

Il utilise la technologie Landmarker de Snap, qui vous permet de voir différemment des monuments comme la Tour Eiffel. Une expérience audio et visuelle est lancée grâce à la caméra de l’application destinée au Centre Pompidou. Il met en scène les bruits bruts retrouvés par Christian Marclay à l’intérieur du musée. Les Snapchatters peuvent ensuite créer une boucle musicale personnalisée à partager.

Si vous ne pouvez pas vous y rendre pour tenter l’expérience, celle-ci sera également accessible via le profil Snapchat du Centre Pompidou ou le QR code de l’exposition sur son site internet.

Code QR de l'expérience de jeu Pompidou
QR code pour l’expérience de jeu Pompidou © Snap

Tout le monde est gagnant à la fin. Snapchat affiche sa présence dans le secteur culturel français. Les musées et les institutions ont les moyens de toucher un nouveau public, plus jeune et curieux, prêt à découvrir les œuvres sous un autre angle. Avec AR Studio, l’entreprise espère même susciter plus d’enthousiasme pour faire de la réalité augmentée « une vraie chose », comme l’appelle Donatien Bozon. Comment la technologie, la virtualité et la culture peuvent se soutenir mutuellement pour le bien commun en cas de besoin.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button