Retraites, les 9 propositions de l’UDES » La lettre économique et politique de PACA

Imprimer, PDF et envoyer par e-mail

Alors que le premier cycle de concertation sur la réforme des retraites s’achève sur le thème “Emploi des seniors et prévention des départs professionnels”.

Le Syndicat des Employeurs de l’Economie Sociale rappelle sa position en faveur d’un système universel unifié et de mesures fortes en faveur de l’accès à l’emploi des seniors et de la prévention de la pauvreté.

Le Syndicat des Employeurs de l’Economie Sociale et Solidaire fait des propositions concrètes pour accompagner les employeurs de l’ESS dans le maintien dans l’emploi des seniors.

« Pour l’UDES, l’enjeu principal de la réforme des retraites ne peut pas être le report progressif de quatre mois par an de l’âge de la retraite, qui culminera à 65 ans en 2031. C’est tout le système qui doit être remodelé et repensé. » déclare Hugues Vidor, président de l’UDES.

Lire Aussi :  Comment assurer la sécurité de la data en entreprise en 2023 ?

Neuf priorités pour l’UDES dans le cadre du volet 1 de la consultation sur la réforme des retraites

Pour rappel, l’UDES affiche sa position sur les points suivants :

1. Financer les mesures de prévention des difficultés convenues dans le cadre d’un accord de branche par la délégation d’AT/MP. Ces mesures doivent faire référence aux trois facteurs ergonomiques de l’ardua (postures, port de charges lourdes, manutention) et prévoir des actions spécifiques. Ils profiteraient surtout aux petites entreprises et aux plus déterminés.

2. La création de permis de recyclage pour les métiers, dont la liste serait déterminée par accord de branche. Ainsi, il serait possible d’occuper les seniors dans les métiers concernés par les risques professionnels en dehors du compte personnel de prévention (C2P).

Lire Aussi :  « J’ai fini par quitter le monde des start-up, lassé par l’hypocrisie de cette fausse grande famille »

3. Découvrez le nombre maximum de points C2P qu’un collaborateur peut acquérir au cours de sa carrière. L’objectif est de mieux prendre en compte l’exposition multiple du salarié et de permettre plus de possibilités d’utilisation du compte sous forme de formation ou de reconversion. L’UDES propose dans ce cadre de permettre une sortie effective sans décote à l’âge de 60 ans.

4. Une contribution publique du CPF pour les seniors notamment pour les formations à l’utilisation des outils numériques et les formations au maintien de leur employabilité.

5. Étendre le régime de préretraite pour invalidité aux travailleurs touchés par l’invalidité. L’UDES souhaite que les possibilités d’accès à la préretraite pour invalidité soient évaluées en vue de la transposition au projet de réforme des retraites.

Lire Aussi :  Hausse des prix de l’énergie. Jusqu’à quand s’applique le bouclier tarifaire ? On vous répond

6. Réduire les cotisations de sécurité sociale pour l’embauche d’un travailleur de plus de 55 ans et l’élaboration d’aides à l’emploi. En effet, l’échelle salariale des seniors est plus élevée que celle des autres tranches d’âge.

sept. Imaginer d’autres dispositifs de gestion de fin de carrière maintenir de bonnes conditions de travail, ainsi qu’un aménagement des responsabilités et des rémunérations en échange du maintien dans l’emploi.

8. Permettre de quitter la mobilité dans les EPE et PME de moins de 300 salariés pour les salariés âgés, par exemple en concluant un plan GPEC avec l’opco concerné.

9. Agir contre la discrimination fondée sur l’âge par la sensibilisation et la formation.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button