L’écroulement de la Baliverna – Dino Buzzati

Sommaire: {La Chute de La Baliverna} commence par l’histoire d’un homme en attente de jugement. Les faits remontent à deux ans. Il nous raconte ce samedi de juillet où il est allé faire une promenade à l’heure de la sieste avec la famille de son cousin et son collègue. Devant l’ancien bâtiment de Baliverna, une simple pensée lui vint à l’esprit…

Critique : L’œuvre prolifique de Dino Buzzati reste une merveille à explorer. Plutôt, une collection de miracles. Ce recueil prend le nom de la première nouvelle, mais il aurait pu être intitulé différemment, par exemple, après une histoire plus longue Un chien qui a vu Dieu ou reprendre le titre Ils s’y attendaient juste une autre belle histoire.

Dino Buzzati nous emmène dans des mondes aussi modernes que la Rome antique ou même plus anciens. Ça va, on trouve toujours quelqu’un là-bas qui est grand et surtout petit. Nos erreurs, nos doutes, nos peurs sont la matière première de cet auteur.

Chaque petit bijou de ce livre nous confronte à nos mauvaises tendances. Les personnages de Dino Buzzati sont faciles à identifier car ils sont toujours humains, presque trop humains. Anonyme, comme un héros Garage Erebus ou extraordinaire comme Albert Einstein Un rendez-vous avec Einstein. Chacun a ce petit défaut qui le fait perdre et qu’il a en commun avec nous. Il y a un aspect psychologique à cette nouvelle. Mais il y a aussi un moment où l’histoire prend une tournure différente. Cela peut arriver au début, au milieu ou seulement à la fin de l’histoire. C’est un moment d’hésitation qui nous donne l’impression d’être allé ailleurs, dans la fiction. Le surnaturel intervient. Mais cela ne fera rien pour ceux qui sont attaqués.

On est souvent surpris par l’effondrement de ces histoires, même si on l’imagine parfois. Buzzati joue avec nous, sous forme de doute, à partir de la dernière ligne, qui remet tout en question, nous ramène à notre propre infériorité ou à ce que nous attendons. Cette fameuse phrase qui vous fera taper du pied en induisant une exclamation : “Oh, mais bien sûr !”. On réfléchit un moment et on se demande encore comment cet argument n’était pas évident avant cette conclusion. Et nous n’avons pas de réponse.

C’est la patte de Dino Buzzati. Plutôt la plume d’un écrivain qui sait rester à la limite de l’absurde et de la vie.

Lire Aussi :  Quinté PMU - Pronostic du PRIX CEREALISTE 29 oct. 2022

Chute de Baliverna Il s’agit d’un très bon recueil de nouvelles et d’un magnum opus qui achève le travail de réimpression en format de poche.

Avoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’engage toujours à être strict avec le travail des artistes que nous recherchons. Les photos sont utilisées à des fins d’illustration et non à des fins commerciales. Après plusieurs décennies, des dizaines de milliers d’articles et l’évolution d’une équipe de rédacteurs, ainsi que les droits sur certaines images prises sur notre plateforme, nous croyons en la bonne volonté et la vigilance de chaque lecteur – anonyme, diffuseur, attaché de presse, artiste , photographe. Veuillez contacter le rédacteur en chef Frédéric Michel si certaines photos ne sont pas applicables ou ne peuvent pas être utilisées, le crédit doit être modifié ou ajouté. Nous nous engageons à supprimer toutes les photos répréhensibles. Merci de votre compréhension.

Lire Aussi :  Anisha, la gagnante de la Star Academy, se livre à coeur ouvert sur sa participation au télécrochet de TF1



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button