Le Québec et ses régions : Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

La péninsule gaspésienne, à l’extrémité est du Québec, est essentiellement une région forestière. Les îles de la Madeleine sont un archipel de 12 îles enclavées au centre du golfe du Saint-Laurent. La population est concentrée sur l’île centrale, avec les communautés de Cap au Mur, Fatima et L. Étain du Nord. La côte gaspésienne est très attrayante pour les touristes l’été, souvent des municipalités de moins de 2 000 habitants, qui constituent l’essentiel de la population locale. Ensemble, la municipalité de Gaspé, la plus grande ville de la région, et la municipalité de l’Île-Madeleine regroupent environ 30 % de la population de la région.

secteur émergent

La région Gaspégie-Île-de-la-Madeleine se spécialise dans la récolte des produits de la mer, leur transformation, l’aquaculture, la biotechnologie et les technologies marines. Un autre pôle d’excellence pour le tourisme récréatif visant à valoriser la spécificité du tourisme régional, notamment dans les secteurs de la mer et de la montagne, mais aussi de la culture et du goût. Un troisième créneau d’excellence est l’éolien. Aujourd’hui, plus de 1 000 emplois sont associés à ce secteur dans les domaines de la fabrication d’éoliennes, de l’installation et de l’entretien de parcs et bien sûr de la production d’énergie.

Lire Aussi :  « M'installer, j'en rêvais, mais seule... »

marché de l’emploi

Les secteurs de la pêche, de la foresterie et du tourisme jouent un rôle important dans l’activité économique de la région. La péninsule gaspésienne et l’île de la Madeleine sont réputées pour leur production de poisson, notamment le homard. De même, l’exploitation forestière est établie dans des zones comprenant les trois quarts de la masse forestière. Cependant, c’est le secteur des services qui offre les meilleures opportunités d’emploi. Cela s’applique aux postes liés aux centres d’appels, aux technologies de l’information et de la communication, au tourisme (en particulier le tourisme de santé et de nature) et à la culture. Enfin, les compétences sont également recherchées dans les métiers de l’hébergement et de la restauration, de l’éducation, des services sociaux et de la santé.

Lire Aussi :  Les microscopes télécommandés apportent une formation complexe en biologie aux étudiants du monde entier

entreprendre

Les projets entrepreneuriaux y sont fortement encouragés. Dans sa stratégie d’occupation et de revitalisation de la région, le gouvernement de l’État se concentrera sur le développement et la gestion des forêts, l’agroalimentaire, la pêche et l’aquaculture, l’énergie éolienne, le tourisme, les technologies propres, l’éducation et la recherche.

étude

Le Cégep Gaspésie-et-des-Îles (Collège d’enseignement général et professionnel) offre des formations supérieures en français et en anglais, principalement dans le domaine des pêches et des pêches, y compris la formation continue. Elle compte trois campus : Gaspé, Ile de la Madeleine et Carlton-sur-Mer. Il comprend également l’École nationale des pêches et de l’aquaculture du Québec (Grand Rivière, à la pointe de la péninsule gaspésienne, à environ 30 km de la ville de Percé). Soulignons également la présence du Centre de recherche sur les milieux insulaires et marins affilié à l’Université du Québec à Rimouschi (UQAR). Changement climatique sur la biodiversité et la topographie.

Lire Aussi :  Panne mondiale d'Instagram, la plateforme suspend aléatoirement des comptes - rts.ch

> Survol de la Gaspésie Ile de la Madeleine

  • Population : 90 697 habitants. (1% du Québec)
  • Superficie : 20 085 km2 (1,5 % du Québec)

Source : Institut national de la statistique du Québec.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button