Le projet de laboratoire de recherche de LVMH en débat à Polytechnique

Ecole Polytechnic District, Department of Commerce, 29 septembre 2020.

Bernard Arnaud obtiendra-t-il le laboratoire de Palais (Esson) que Patrick Pouyenne a dû abandonner ? Dix mois après avoir abandonné le projet de centre de recherche porté par le PDG de TotalEnergies, le conseil d’administration de l’Ecole polytechnique doit se prononcer, mardi 8 novembre, sur le projet dit “Gaïa” sollicité par LVMH.

Ses 25 membres doivent approuver la vente d’un terrain de l’agence publique d’aménagement (EPA) Paris-Saclay, situé sur le campus de l’Institut polytechnique de Paris (IPP), à un groupe de luxe fondé et présidé par Bernard Arnault. Le collectif “Polytechnicum” n’est pas à vendre !, qui représente les étudiants et diplômés, s’y oppose. Il y a l’association La Sphinx, née en 2017, qui a travaillé dur contre le projet TotalEnergies. Plus de 70 personnes ont signé l’article qui y est publié Le monde pour vous annoncer la vente de ce terrain à partir du 9 septembre de cette année.

Lire Aussi :  Ce que l'on sait du meurtre de Vanessa, l'adolescente de 14 ans tuée à Tonneins

« Le projet LVMH s’inscrit dans le développement du parc d’innovation qui s’inscrit dans le cadre du contrat d’objectif et de performance IPP pour (…) créer un leader mondial de l’apprentissage, de la recherche et de l’innovation”Eric Labaye, président de l’IPP auquel appartient l’Ecole polytechnique, établissement dont il est également le président, dans un entretien avec monde, à la veille du vote.

Montant “plus de 100 millions d’euros”

Le projet LVMH est resté secret jusqu’à l’été. Une somme “plus de 100 millions d’euros”, selon le groupe de luxe, le bâtiment de 22 000 pieds carrés devrait accueillir 300 chercheurs en 2026. LVMH, qui possède Guerlain et Sephora, est à l’étroit dans son laboratoire de la Cosmetic Valley, dans le Loiret. “Claude Martinez, PDG de Parfums Christian Dior, a proposé de créer une deuxième parfumerie en région parisienne”, rappelle Jean-Baptiste Voisin, directeur de la stratégie chez LVMH. Née au sein de la filiale Dior, cette idée a grandi et est devenue une “Projet de groupe”, détermine M. Voisin. Selon M. Labay, les discussions débuteront fin 2020.

Lire Aussi :  "Je conteste formellement l'idée que le projet européen soit ultralibéral"
A lire aussi : Cet article est réservé à nos clients LVMH veut s’implanter sans faire de vagues sur le campus de Polytechnique

En février 2021, M. Voisin, également secrétaire général de l’AX, l’association des anciens élèves de l’Ecole Polytechnique, organisera une visite. Dirigé par M. Labay, Bernard Arnault, polytechnique (X 1969), est accompagné notamment de son chef de chantier, Christian Rein, qui a dirigé la construction de la Fondation Louis Vuitton à Paris. “Alors l’EPA propose trois sites”, explique M. Voizin. LVMH choisit l’ancien site du golf de Polytechnique car le site offre aux chercheurs “Vue des champs verts”.

Vous avez 74,15% de cet article à lire. Ci-dessous est réservé aux clients.

Lire Aussi :  Championnats de France, à Chartres : Maxime Grousset, le meilleur pour la fin

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button