Le département des Hauts-de-Seine accompagne l’économie sociale et solidaire

Observer et échanger, former et accompagner, soutenir et enfin valoriser. Les quatre axes de la stratégie départementale des Hauts-de-Seine en faveur de l’économie sociale et solidaire constituent le socle de son plan d’action. Destiné principalement aux initiatives et projets à fort impact social, ce plan matérialise l’engagement du Ministère pour un entreprenariat plus local, plus citoyen et plus solidaire.

Deux rencontres pour les responsables du projet

Le 22 novembre, le Département organise deux grands rendez-vous, dont la première édition de LE PROGRÈS, appel à projets pour améliorer le quotidien des Altosequanals. Un nouveau dispositif départemental, vise à soutenir les initiatives locales à fort impact sur le développement social. Il est ouvert aux structures associatives ou agréées ESUS (Entreprises Solidaires d’Utilité Sociale). Pour cette année, autour du thème de la vie quotidienne, les candidats devront présenter une initiative innovante qui répond aux besoins fondamentaux de la vie quotidienne des groupes les plus vulnérables (personnes âgées, personnes en situation de handicap, jeunes en situation précaire, personnes en situation d’insertion). en particulier apprendre encore plus

Lire Aussi :  Chèque énergie : voici comment connaître la somme que vous allez toucher en novembre !

Le 22 novembre à l’Hôtel du Département, Espace Grande Arche

Le même jour sera célébré Impact Finance Demain, de nouveaux modes de financement qui, en plus de la rentabilité financière, pointent vers des actions spécifiques sur des indicateurs environnementaux, sociaux ou durables. Les porteurs de projet présenteront aux bailleurs de fonds qui évalueront la possibilité d’un financement ou d’un partenariat, ou qui les orienteront vers d’autres solutions. Cet événement sera organisé sous forme de conférences puis de rencontres rapides entre financeurs et demandeurs qui devront préalablement déposer leur candidature. Renseignements et inscription.

Lire Aussi :  Moins de milliardaires en Chine alors que l'économie ralentit

22 novembre, foire Paris La Défense Arena (Nanterre)

Jeunesse et entreprises

Enfin, le département des Hauts-de-Seine souhaite créer un pont entre les jeunes d’Altoséquana et l’entreprise. Une ambition qui s’inscrit dans sa politique jeunesse et qui se traduit notamment par un programme à destination des écoles et des structures de jeunesse. Objectif : permettre aux jeunes de 14 à 25 ans de découvrir le monde de l’entreprise par la mise en place d’actions concrètes. Cette démarche s’articule autour de trois axes : la promotion de la formation de la main-d’œuvre, la sensibilisation à la pénurie de métiers (métiers de la petite enfance, informatique, restauration, etc.) et la promotion de l’économie sociale et solidaire.

Lire Aussi :  les leçons du graphiste polonais Roman Cieslewicz

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button