la nouvelle aide ciblée concernera la moitié des Français, selon leurs revenus

La ristourne du gouvernement, qui est passée de 30 à 10 centimes mercredi, sera remplacée par une aide plus ciblée au 1er janvier 2023.

Alors que la remise du gouvernement de 30 cents par litre de carburant est tombée à 10 cents mercredi et prendra fin le 31 décembre, elle sera remplacée par un nouveau régime plus ciblé. La Première ministre, Élisabeth Borne, en a tracé les premières ébauches dans un entretien accordé ce vendredi au fait écho.

Nommé “ indemnité de carburant des travailleurs “cette aide” elle profitera aux ménages des cinq premiers déciles de revenu, soit la moitié des ménages », précise le Premier ministre. Ils bénéficieront d’un premier versement en début d’année.

Lire Aussi :  "Pour les Gourmets", quand l'entreprise familiale Girard &Roux part à l'assaut de l'e-commerce - Small business > Retail

Le gouvernement continue de travailler sur la définition précise du barème, mais Élisabeth Borne affirme avoir « le désir d’aider significativement ceux qui voyagent loin pour se rendre au travail. Une aide qui devrait effectivement être versée quelle que soit l’évolution des prix du carburant. “ On peut se demander si les prix du pétrole se sont effondrés, mais c’est encore peu probable ! elle dit.

Lire Aussi :  Valeo-Les ventes accélèrent mais 2022 vu dans le bas de la fourchette - Economie - Updated

VOIR ÉGALEMENT – “Pour certains c’est vital” : la baisse des remises sur le carburant inquiète

“Les grands rouleurs et les grands ouvriers”

Plus précisément, cette aide plus ciblée devrait toucher “les gros rouleurs et les gros ouvriersGabriel Attal, ministre délégué aux Comptes publics, l’avait précisé mi-octobre. elle”ça aura fière allure” à “indemnité de carburant des travailleursprévu par le gouvernement cet été. Celui-ci avait finalement été abandonné à l’époque pour être remplacé par le cabanon que nous connaissons aujourd’hui. L’été dernier, l’exécutif envisageait des subventions de 100 à 200 euros, selon les revenus des personnes. Elle était destinée aux salariés, apprentis, fonctionnaires et indépendants, et ne devait être versée qu’aux plus modestes. Le gouvernement prévoyait de l’assortir d’une prime pour les gros rouleurs, de 50 ou 100 euros.

Si donc les modalités précises de cette future aide ciblée restent à définir, «sera soumis à plusieurs critères“, Gabriel Attal a détaillé à propos de LCI : “le fait de travailler», «avoir une voiture et avoir un numéro de carte grise à déclarer“et”appartenir aux catégories populaires ou de la classe moyenne“. Pour en bénéficier, vous devrez vous rendre sur un site dédié et entrer vos informations personnelles, puis l’aide sera versée”dans quelques jourssur le compte bancaire de chaque bénéficiaire, a ajouté le ministre. Dans le budget 2023, une dotation comprise entre 1 500 et 1 600 millions d’euros a été allouée à la mesure, a indiqué Gabriel Attal.

Sur le même sujet, le Premier ministre rappelle également que pour 2022 et 2023 le Gouvernement a doublé le plafond des aides défiscalisées que les employeurs peuvent proposer à leurs salariés qui utilisent leur véhicule pour travailler. La voiture reste un mode de déplacement préféré des Français. En 2017, les trois quarts des 24,6 millions de travailleurs étudiés par l’Insee l’utilisaient.

VOIR ÉGALEMENT – La question du jour : Elisabeth Borne est-elle une bonne première ministre ?

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button