La France organise un séminaire en faveur des grandes expositions dans les musées africains

Publié :

Le ministère français de la Culture accueille des professionnels étrangers qui travaillent dans le monde de la culture depuis près de 30 ans pour les familiariser avec les politiques culturelles mises en œuvre dans le pays. A cette occasion, un atelier a été organisé du 10 au 20 octobre, au cours duquel 15 responsables de musées africains ont été invités à les aider à organiser des expositions temporaires dans leurs institutions respectives.

Ce matin-là, les discussions tournent autour de partenariats pour organiser des expositions temporaires dans les pays. Calicte Bia, conservateur du Musée d’histoire de Ouida au Bénin, écoute attentivement le sujet qui l’interpelle :

Quand on parle de mécénat par exemple, c’est quelque chose qui est très difficile à résoudre dans nos institutions, mais en France c’est très développé. Ce sont des choses très intéressantes.

Financement, modalités de demande de prêt : de nombreuses questions ont été abordées lors de ce séminaire. Antonio Gnagbo, muséologue au Musée des civilisations de Côte d’Ivoire, Gouri, est heureux d’avoir pu trouver des idées pour l’élaboration du Gidji Gidji Ayokwe, un tambour que la France restituera bientôt à la Côte d’Ivoire :

Lire Aussi :  L'conomie mondiale proche d'une rcession, les banques centrales maintiennent le cap

Comment créer une histoire autour de cet objet pour que les enfants apprennent mieux, nous l’avons étudié au Musée du Louvre. »

Ce séminaire visait également à favoriser l’échange et l’accompagnement de ces professionnels africains à l’époque la circulation des oeuvres d’art devient une réalité. Mathieu Berton, chef du bureau des relations internationales du ministère français de la Culture :

Depuis plusieurs années, nous assistons la partie africaine à montrer de grandes expositions en Afrique et à la disposition des musées français de travailler avec des confrères africains pour les aider dans la co-construction de projets d’expositions dans les pays africains.

Ainsi, plusieurs dizaines de projets sont en préparation, notamment avec les pays francophones.

Lire Aussi :  Les notes de la 12e journée de Ligue 1 / Ligue 1 / J12 / SOFOOT.com

Le directeur du Musée national du Mali, Dauda Keita, explique les projets d’expositions culturelles en coopération avec la France

Malgré les tensions politiques très intenses entre Paris et Bamako, plusieurs musées français travaillent actuellement sur des projets d’exposition avec le Mali. Dauda Keita, directeur du Musée national du Mali, a participé à cet atelier organisé par le ministère français de la Culture. Il a déjà été accueilli au printemps dernier au musée du quai Branly à Paris et travaille notamment sur deux d’entre eux consacrés à la mission Dakar-Djibouti, la célèbre expédition ethnographique de 1931 à 1933 du scientifique Marcel Griulet et de l’écrivain Michel Leiris.

A écouter également : Objets africains pillés pendant le colonialisme : circulation

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button