La Corée du Sud veut renforcer la coopération avec la Chine et le Japon – Monde

faire un don

Joyce Lee

SEOUL (Reuters) – Le président sud-coréen Yoon Suk-yeol a proposé lundi un mécanisme de dialogue trilatéral avec la Chine et le Japon, comprenant un sommet pour aborder des questions telles que la sécurité et le changement climatique.

Lors d’un sommet des dirigeants de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), de la Chine, du Japon et de la Corée du Sud, Yoon Suk-yeol a appelé à redoubler d’efforts pour surmonter les crises complexes à venir, y compris celles résultant de la guerre et des violations des droits. . Risques pour la sécurité alimentaire et énergétique associés au changement climatique.

Le président sud-coréen a également déclaré que la série de provocations et de tentatives de la Corée du Nord pour augmenter ses capacités nucléaires et de missiles constituait une menace sérieuse pour la communauté internationale.

Lire Aussi :  Hive s’allie à Inria pour un cloud souverain peer-to-peer

Dans un communiqué, le bureau du président a souligné que la communauté internationale devrait s’unir et réagir si la Corée du Nord lance un autre missile balistique intercontinental (ICBM) et procède à son septième essai nucléaire.

Dans le même temps, si la Corée du Nord décide de dénucléariser, la Corée du Sud sollicitera l’aide financière de la Corée du Nord.

Les dirigeants de l’ASEAN ont exprimé leur inquiétude face au programme nucléaire de la Corée du Nord, qui va à l’encontre des normes internationales et onusiennes. Ils ont appelé la Corée du Nord à cesser de menacer la paix régionale et à engager des pourparlers de dénucléarisation, selon le bureau présidentiel sud-coréen.

Lire Aussi :  PlayStation Plus Extra et Premium : une saga culte est sur le point de quitter le catalogue PS5 et PS4 de Sony

Yoon Seok-yeol doit rencontrer le Premier ministre japonais Fumio Kishida dimanche à Phnom Penh en marge du sommet de l’ASEAN, a rapporté Yonhap, citant le bureau présidentiel sud-coréen.

Il doit également rencontrer dimanche le président Joe Biden pour un sommet trilatéral avec Biden et Kishida.

(Reportage de Joyce Lee et Minwoo Park, Benjamin Mallet en français)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEIAB03P-BASEIMAGE

Soutenez le journal chrétien

Merci pour Soutenez le journal chrétienle médium de la vérité qui transmet l’information à travers le tamis de l’Évangile.

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, les dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66% pour les particuliers et 60% pour les entreprises.
Vous recevrez prochainement une attestation fiscale délivrée par J’aime l’infoest une association largement reconnue qui se consacre à aider à défendre le pluralisme de l’information et une presse numérique indépendante de qualité.

Lire Aussi :  Les boucliers tarifaires d’Emmanuel - Contrepoints

Pour les particuliers résidant en Francevotre don est déductible à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Pour les sociétés françaises soumises à IR ou IS, 60% des dons au Journal Chrétien sont déductibles fiscalement à hauteur de 5‰ du chiffre d’affaires. Le dépassement de ce plafond peut être reporté pendant 5 ans après le don.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button