La Bourse de Paris clôture la semaine sur une note positive

La Bourse de Paris a terminé vendredi en hausse de 0,58%, dopée par les produits de luxe, qui ont bénéficié de nouvelles positives en provenance de Chine, et par l’optimisme suite au ralentissement de l’inflation américaine.

L’indice CAC 40 progresse de 37,79 points à 6.594,62 points, au lendemain d’un bond de 1,96% déclenché par la publication en octobre de chiffres d’inflation plus faibles que prévu aux Etats-Unis, qui avaient déclenché une frénésie d’ordres d’achat d’actions sur les marchés. .

Au cours de la semaine, la note parisienne a augmenté de 2,78%.

L’indice a été “piloté par l’actualité chinoise”, explique Harry Wolhandler, directeur de la gestion du capital chez Meeschaert Amilton AM. Les autorités chinoises ont annoncé vendredi un assouplissement de plusieurs mesures Covid-19 visant les voyageurs en provenance de l’étranger, dont une réduction de la quarantaine à l’arrivée de dix à huit jours et la fin de l’annulation brutale des vols.

Lire Aussi :  POINT MARCHÉS-Hausse en vue pour les actions, la Chine et l'inflation US en soutien (actualisé) - 11/11/2022 à 08:37

Le pays asiatique est la dernière grande économie à maintenir une politique sanitaire stricte contre le coronavirus, qui pénalise son économie.

Harry Wolhandler note ainsi une “très forte reprise des actions du luxe, aidée par les bons résultats publiés par Richemont et Tod’s”.

De plus, l’appétit pour le risque s’est accru depuis jeudi et la publication de l’inflation américaine.

Pour les investisseurs, si l’inflation a baissé plus que prévu aux Etats-Unis, c’est parce que le resserrement de la politique monétaire de la banque centrale américaine (Federal Reserve) porte enfin ses fruits, ce qui pourrait l’inciter à enfin ralentir de vos frais. promotions lors de leurs prochaines réunions.

Voyages de luxe, mines et avions propulsés par la Chine

Les valeurs dans l’industrie du luxe, pour laquelle le marché chinois est très important, ont bondi vendredi, tout comme les actions dans les secteurs de l’aviation et des mines.

Lire Aussi :  entre éthique et risque commercial, ces marques qui boycottent

Kering progresse de 2,18% à 543,60 euros, LVMH de 2,82% à 706,20 euros et Hermès de 2,37% à 1.468 euros.

Dans l’aérien, Air France-KLM a pris 4,33% à 1,40 euro et Aéroports de Paris 3,13% à 146,50 euros.

Le sidérurgiste ArcelorMittal gagne 5,72% à 26,07 euros, le groupe minier Eramet 3,86% à 78,10 euros et Aperam 4,19% à 30,10 euros.

Casino offre des détails

La performance du distributeur Casino bondit de 14,34% à 12,52 euros, après la publication ce jeudi d’un excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 342 millions d’euros sur l’ensemble du trimestre pour la France, en hausse de 34% par rapport au même trimestre de l’année précédente, rapportent-ils. complétant les résultats présentés fin octobre.

Teleperformance reprend sa cotation à la hausse

L’action Teleperformance progressait de 7,99% à 190 euros, après une séance très volatile. Jeudi, le titre s’est effondré de plus de 33%, avant d’être suspendu, en raison d’accusations de violation de la législation du travail en Colombie, ce que le groupe conteste vivement.

Lire Aussi :  Plus de 1 000 visiteurs à la découverte de Cordon à Dinan - Dinan

Thalès exposé

Des données relatives à Thales, dont le groupe LockBit 3.0 avait revendiqué le vol, ont été publiées jeudi sur le dark web, a confirmé le groupe de défense et de technologie. La performance recule de 8,63% à 112,25 euros, sous l’indice CAC 40.

Sanofi en déclin

Sanofi a chuté de 5,22% à 82,43 euros vendredi, comme les autres actions du secteur de la santé.

Pour Harry Wolhandler, l’action de Sanofi a été pénalisée par un regain d’appétit pour le risque et par la chute de la devise américaine (-3,16% face à l’euro en deux jours), car l’entreprise a encaissé une grande partie de ses profits en dollars.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button