Kellian Motta Paes, passeur et leader à 20 ans du Paris Volley

Son nom respire le volley. Son prénom sera bientôt là. A 20 ans, Kellian Motta Paes a pris la relève du Paris Volley, qui accueille le leader du championnat Chaumont samedi soir. Il s’agit de sa deuxième saison professionnelle sur le terrain, du moins en tant que passe prévue. “L’idée était de lui donner progressivement de l’espace et au fur et à mesure que la saison dernière avançait, nous avons pensé qu’il était temps de franchir un cap dans son développement pour lui donner les clés de l’équipe.”, raconte Dorian Rougeyron, entraîneur des Parisiens. Celui qui l’a géré lui-même, en 2011… Mauricio Motta Paes.

Le père de Kellian compte actuellement huit titres de champion de France sur le banc de Tourcoing, avec les titres de champion de Paris (2006-2011) et de Tours (2011-2015), le jeune passeur est debout depuis ses premiers pas. Avec sa mère Maguy, également ancienne joueuse et coach Kellian Motta Paes, comme ses sœurs Loane, 22 ans, habitaient Marcq-en-Baroeul la saison dernière, et Thianne, 18 ans, a toujours été impliquée dans le volley, même en tant que parent. conversations qu’il n’en ratait pas une miette à sa table.

Lire Aussi :  Originaire des Sables-d’Olonne, le réseau Viagimmo domine le marché français du viager . Sport

“Bien sûr que j’ai ce désir d’être un leader”

Avantage à gagner. “Bien sûr, j’ai ce désir d’être un leader, mais je l’ai affiné”, avoue le Parisien, conscient de sa responsabilité depuis sa naissance, et à 17 ans il a changé son poste de receveur-attaquant pour une passe plus adaptée au 1,90 mètre. Il devait d’abord canaliser son énergie, il devait travailler avec un préparateur mental. “J’ai compris que pour dire quelque chose à quelqu’un, il faut être un exemple, il faut faire face à la frustration, Explique le. C’est une science inculquée par mon père et affinée au CNVB (le centre national de formation). Le leader n’est pas seulement celui qui apporte de l’énergie, c’est aussi celui qu’on écoute quand il parle, car c’est lui qui commande, il est là quand il faut aller à la musculation le dimanche matin, il vient s’étirer, faire les traitements… C’est ce qui crée le caractère. »

Lire Aussi :  Dan Martin : «On vit un âge d'or, le mérite en revient à Pogacar»

Après un court passage en équipe de France, juste après les Jeux de Tokyo, il a acquis une expérience en tant que capitaine de l’équipe de France U22 l’été dernier, où il a mené les Bleuets jusqu’en finale de l’Euro aux côtés de son ami parisien Ibrahim Lawani. horizon. “Il était en mission, remarque le père, qui regarde tous les matchs de son fils au cas où il aurait besoin de conseils. Cet été l’a préparé, lui a permis de se développer mentalement et émotionnellement, d’envisager une saison à Paris. »

Lire Aussi :  Le nouveau départ du 13 à Augusta est prêt et c'est beau !

passeur moderne

Chaumont et le capitaine Raphaël Corre, la troisième recrue des Bleus l’été dernier, Kellian Motta Paes, endosseront les uniformes des pilotes avec quelques vieux vétérans dont les internationaux argentins Alexis Gonzalez (42 ans) et Nicolas Mendez (30 ans). “Mes partenaires voient que je suis travailleur et discipliné, ils ne me voient pas comme le jeune qui arrive”assure le grand admirateur du passeur brésilien Bruno Rezende.

Que peut-on apprendre d’autre de ce passeur moderne, dont l’expérience offensive lui permet de servir fort et de contrer ? “Tout et rien – résume Rougeyron. Il est bon et peut s’améliorer dans tous les domaines. Sa plus grande amélioration : Il confondait rigueur et autoflagellation, maintenant il arrive à se rendre compte que l’échec fait partie du développement. » Kellian Motta Paes devrait désormais enchaîner les matchs sous pression pendant toute une saison.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button