Internet et le web sont-ils devenus fragiles? – rts.ch

Les récentes pannes d’Instagram et de WhatsApp démontrent la vulnérabilité des services Web fournis par le géant de la technologie. Mais ces services sont très importants pour des millions de personnes.

Les accros aux réseaux sociaux viennent de passer un mauvais moment. Ce sont les fans d’Instagram qui ont souffert cette semaine. Lundi, le réseau social a subi une longue panne. Je ne peux pas accéder à mon compte ou publier des histoires.

Pire encore, certains ont vu leur compte suspendu par erreur. Mais heureusement pour eux, tout est rentré dans l’ordre.

panne de série

WhatsApp a planté la semaine dernière. Deux heures de black-out complet sans possibilité d’échanger quelques messages. Au cours des deux dernières semaines, Meta, la société mère d’Instagram et de WhatsApp, a connu beaucoup de problèmes.

Lire Aussi :  Amazon lance sa Black Friday Week et les promos sont déjà scandaleuses (-65%)

Et je me souviens que ce sont les ingénieurs de Google qui ont versé une grosse sueur fin 2020. Pendant une heure, son service était complètement abattu. Je n’arrive pas à accéder à Gmail, à la recherche ou à YouTube. Et trop souvent, de courtes interruptions affectent les services des géants de la technologie pendant quelques minutes.

Mais le problème est que ces services sont très importants pour des millions de personnes. Certaines entreprises vendent leurs produits exclusivement sur Instagram. Il y a des Indiens qui utilisent WhatsApp pour se transférer de l’argent et des Brésiliens qui utilisent WhatsApp pour réserver des taxis.

Lire Aussi :  Les boucliers tarifaires d’Emmanuel - Contrepoints

Une entreprise qui s’appuie sur le cloud

De plus, des millions d’entreprises s’appuient sur les services cloud d’Amazon, Microsoft et Google. A eux seuls, ils contrôlent 60% du marché. Tout ce qu’il faut pour que tout s’effondre, c’est une panne massive du centre de données. Une seule panne peut avoir un impact important en quelques secondes.

Le web est fragile, mais Internet, constitué de millions de câbles interconnectés, est stable. Mais même ce super réseau a ses faiblesses. C’est un câble sous-marin qui traverse le globe. Plus de 500 câbles sont actuellement en service.

De plus, tout un pays peut être privé de connectivité simplement à cause d’un problème technique. En juin, une coupure de câble a laissé l’Ethiopie et la Somalie sans internet pendant plusieurs heures. Et qui fabrique ces câbles géants ? Facebook, Microsoft ou encore Google. Ce sont eux qui financent des milliards de connexions avec la planète. Il est impossible d’échapper à ces empires numériques.

Lire Aussi :  God of War Ragnarok : et si l’exclu PS5 et PS4 était sortie dans les années 90 ? Le jeu comme vous ne l’avez jamais vu dans cette vidéo !

La Suisse n’est pas à l’abri d’incidents techniques. Chaque année, les clients de Swisscom subissent plusieurs pannes de réseau. Parfois cela dure quelques minutes, parfois une demi-heure. L’exploitant s’engage à prendre toutes les précautions possibles pour éviter ces perturbations. Mais il fait 4000 changements sur le réseau chaque semaine, donc des erreurs peuvent se produire.

Anoush Seitagia

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button