Guyane : Maripasoula, la plus vaste commune de France, coupée du monde après un incident d’avion

La ville de Maripasola, à l’ouest de la Guyane et la plus grande de France avec une superficie de 18 360 km², a été coupée du monde après qu’Air Guyane ait décidé de couper les liaisons aériennes suite à l’incident de l’atterrissage.

Air Guyane, LET 410, a dérapé hors de la piste en apesanteur le 4 novembre et a atterri sur une piste temporaire en latérite à l’aéroport de Maripasula. L’avion a dérapé sous la pluie et il a été difficile de freiner.

Dès lors, Air Guyane a décidé de ne plus desservir les sinus de la ville. “Chemin temporaire pas encore testé”Christian Marchand, PDG d’Air Guyane, qui transporte 37 000 passagers par an sur la liaison Cayenne-Maripasula, l’a justifié.

Lire Aussi :  Mohamed Simakan a des partisans en interne

La piste historique du petit aérodrome, qui est recouverte d’une surface dure, est en construction depuis plusieurs semaines et six mois. Mais avec l’arrivée de la saison des pluies, M. Marchan craint que cette échéance ne vienne.

Maripasula n’est généralement accessible qu’en avion ou en canoë sur le fleuve Maroni. “L’avion est notre chemin. Sans l’avion, tout est fermé”a déclaré Lama Topo, premier adjoint au maire de Maripasula.

Lire Aussi :  EN DIRECT - Grève du 10 novembre: nouvelle mobilisation de la CGT, journée noire à Paris dans les transports

Selon lui, cette situation “l’économie locale est en train de mourir, les constructions sont au plus mal : la future école, la future route entre Maripasula et Papaichton”la ville voisine, qui possède une piste de 35 kilomètres, mais ne possède pas d’aérodrome.

La seule alternative à ce stade est de débarquer au Grand Santee, en aval du Maroni, puis de continuer en pirogue. Une navigation sur le fleuve qui peut prendre “jusqu’à cinq heures”selon un expert des transports.

Selon le rectorat, une cinquantaine d’enseignants n’ont pas pu rentrer à Maripasula lundi après les vacances. Cependant, toutes les écoles sauf une à Maripasula et Papaichton sont ouvertes.

Lire Aussi :  Météo : 4 départements d'Île-de-France en vigilance jaune pour "neige-verglas"

“Les habitants sont assignés à résidence”Jonathan Abienso, porte-parole de la communauté des habitants de Maripasula, a déclaré qu’il ne leur était pas possible de se rendre à Cayenne pour effectuer des démarches ou consulter un spécialiste.

En octobre, la ville a connu plusieurs semaines de fermetures, les habitants réclamant, entre autres, plus de circulation d’air. La plainte a été acceptée par Air Guyane, mais elle ne sera mise en œuvre qu’à la reprise des vols.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button