Faure confirme que le PS ne signera pas la motion de censure des Insoumis

Le premier secrétaire du Parti socialiste de France (PS) Olivier Faure participera à la conférence de presse de la coalition de gauche française
Thomas Samson/AFP Le premier secrétaire du Parti socialiste de France (PS) Olivier Faure participe à la conférence de presse de la coalition de gauche française “Nupes” (Nouvelle Union populaire-écologique et sociale) sur le “super profit” à l’Assemblée nationale de France à Paris. 21 septembre 2022. – Le 21 septembre, la coalition de gauche de Nupes a présenté un projet de loi sur la taxation des “plus gros bénéfices” des grandes entreprises, sollicitant un référendum d’initiative commune, un long processus qui doit d’abord être approuvé par le gouvernement. . Conseil Constitutionnel. (Photo de Thomas Samson/AFP)

Thomas Samson/AFP

(Photo publiée avec l’aimable autorisation d’Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste, 21 septembre 2022)

Lire Aussi :  Liste rouge des espèces menacées en France : inquiétudes autour des récifs réunionnais

POLITIQUE – Premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, dans un entretien avec Sortiediffusée jeudi 27 octobre que le groupe PS ne signera pas à l’Assemblée “il n’y a pas de mouvements répétitifs à chaque lecture” du texte du budget et du budget de la sécurité sociale.

Ainsi, le représentant du Sena et Marna a confirmé que le PS ne signera pas la troisième proposition de protestation présentée mercredi en réponse au troisième recours de l’article 49.3 de la Constitution par le gouvernement sur le budget de Sekou.

« Nous avons une différence avec les Insumi »admis. “Le gouvernement essaie de faire du 49.3 un simple outil de gestion. En même temps, nous ne voulons pas banaliser la proposition de contestation, qui doit rester un acte solennel.”, il expliqua. Pour autant, cela ne signifie pas que les députés socialistes ne voteront pas lundi lors de la discussion de son texte.

Lire Aussi :  « La Foire n’a pas d’équivalent en France »

Toutefois, le premier secrétaire du Comité central souhaite “que le Nupes, tous ensemble, sur le projet de loi de finances et sur la sécurité sociale proposera le premier échéancier lors de la lecture finale”.

Macron, un “diffuseur de mensonges”

Olivier Faure a aussi condamné jeudi “absurdité” Le président Emmanuel Macron a confirmé mercredi qu’il s’agissait de Nupes “ensemble” avec RN, l’accuser d’être “diffuseur de mensonges” comme Donald Trump.

Lire Aussi :  L’ancien archevêque Jean-Pierre Grallet avoue des « gestes déplacés » envers une jeune femme majeure

Il a été interrogé sur les propos du président de la République mercredi soir, et il l’a exposé “cynisme” et “Désordre” des oppositionsblâme laissé « Main dans la main avec le Rassemblement National »Olivier Faure juge nécessaire “très insensé de dire de telles bêtises”.

“Je regrette qu’Emmanuel Macron, au fil des rencontres avec Donald Trump, soit devenu un propagandiste des ‘vérités alternatives’, c’est-à-dire des mensonges.”il a souligné.

Juger “absolument faux” Le premier secrétaire a critiqué les affirmations selon lesquelles le texte de la motion de censure aurait été modifié pour faire voter, sans les nommer, ses adversaires socialistes, dont certains ont diffusé cette information.

“Il y a des socialistes qui se sont spécialisés dans les coups bas. Comment peuvent-ils prétendre suivre la voie du parti qu’ils discréditent à chaque intervention ? »Il a demandé.

Voir aussi Le HuffPost :

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button