« Fabriqué en France » : de nouveau dispositifs de soutien à la relocalisation industrielle

© Industrie française

A l’occasion de l’anniversaire du label “Made in France”, cinq objets français du quotidien seront mis à l’honneur à Bercy le 9 novembre : jouets, montres, vélos, textiles et chaussures. Cinq objets qui s’inscrivent dans le mouvement de délocalisation industrielle impulsé par le gouvernement à travers les plans France Relance et France 2030.

Dans ce cadre, Roland Lescourt, député, ministre chargé de l’industrie, a pris la parole un ensemble de nouveaux dispositifs soutenant les projets de délocalisation industrielle.

Missions de conseil pour faciliter les transferts

Bpifrance démarre deux missions de conseil intitulées “Stratégie de réindustrialisation” et “Make or Buy”. Celles-ci permettront d’accompagner 200 entreprises dans leur stratégie de relocalisation d’ici 2027, soit une quarantaine par an.

Dans Mission de Conseil “Stratégie de Réindustrialisation” est une mission 10 jours. Il permet aux entreprises d’identifier des opportunités de réindustrialisation de nouveaux produits ou projets. En effet, il aide les entreprises à identifier leurs principaux enjeux de réindustrialisation, à cartographier la chaîne d’approvisionnement et ses vulnérabilités, et à élaborer un plan d’action pour le prochain projet de réindustrialisation.

Lire Aussi :  Carburants : pourquoi le retour à la normale n'est pas pour demain

Découvrez la mission de conseil “Stratégie de Restructuration”.

Construire ou acheter une mission est aussi une mission 10 jours. Il permet aux entreprises de faire le meilleur choix entre la production interne et la production externalisée. Elle doit notamment permettre d’effectuer des comparaisons chiffrées entre différents scénarios industriels pour déterminer l’arbitrage entre performance et achèvement.

Découvrez la Mission Conseil Build or Buy

Etude de stratégie industrielle des territoires

La Banque des Territoires a élaboré une proposition qui permet accompagner les territoires dans la stratégie d’insertion industrielle. Cela comprend l’établissement d’une analyse territoriale des interdépendances des secteurs industriels, l’étude des opportunités pour décrire le potentiel de délocalisation de certains produits et l’identification de nouvelles chaînes de valeur au niveau régional.

La Banque des Territoires s’engage deux études sectorielles dans un domaine.

Découvrez l’offre d’accompagnement des territoires dans la stratégie de relocalisation industrielle

Des accélérateurs dédiés au déplacement

Dès 2023, un réseau de chambres de commerce et d’industrie sera mis en place dans chaque région. des accélérateurs dédiés à l’accompagnement des projets de relocalisation et de réindustrialisation des PME.

Lire Aussi :  face à la confusion de sa mise en œuvre, la politique zéro covid commence à "exaspérer"

Avec le soutien de l’État et des conseils régionaux, ce dispositif permet aux entreprises d’optimiser la chaîne d’approvisionnement, d’intégrer tout ou partie de leur production industrielle ou de développer la sous-traitance en France.

Parallèlement, le réseau des CCI doit assurer la communication entre les donneurs d’ordre et les sous-traitants au niveau territorial, en proximité, notamment par des moyens tels que la plateforme CCI Business.

Pour terminer, CCI France lance une enquête avec une délégation de l’industrie française pour montrer d’autres projets de délocalisation industrielle, au-delà des 5 filières mises en lumière aujourd’hui.

Appareils déjà existants et toujours disponibles

i-Démo

Appel à projets “i-Demo” Le plan France 2030 a pour objectif de développer les entreprises industrielles et de services sur les marchés porteurs, créateurs de valeur et de compétitivité, et de contribuer aux transitions énergétique, environnementale et numérique.

Postulez à un appel à projets “i-Demo”

Lire Aussi :  EN DIRECT - Équipe de France: un défenseur polonais sait comment l'Angleterre peut stopper Mbappé

France 2030 se régionalise

Cette partie a été donnée avec 500 millions d’euros soutenir l’innovation, les start-ups et les petites et moyennes entreprises, y compris, sur tout le territoire. La particularité de la composante territoriale réside plutôt dans son cofinancement : à chaque euro investi par l’Etat s’ajoute un euro du conseil régional. Ainsi, un milliard d’euros sera mobilisé par les pouvoirs publics pour soutenir des projets d’innovation transformatrice.

Découvrez la composante régionale de France 2030

Appel à Manifestation d’Intérêt “Retour Industriel”

Ce dispositif est rendu possible par le montant de 100 millions d’euros du plan France 2030 soutenir les régions qui ont connu des mutations dans le secteur des transportsy compris les machines, dans une logique inverse.

Postulez à un appel à manifestation d’intérêt “Retour Industriel”.

Nouveau crédit à l’industrie

Bpifrance a été fondée Prêts pour le financement d’exposants industriels, d’usines pilotes ou pour la création d’une nouvelle entreprise de production. qui présente encore un risque technologique et/ou industriel élevé en France.

Découvrez le nouveau crédit de l’industrie

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button