EN DIRECT – Le site du Parlement européen ciblé par une cyberattaque après un vote sur la Russie

Macron s’entretient avec Poutine

Le président français a annoncé qu’il rencontrerait à nouveau son homologue russe “dans les prochains jours”.

International

Guerre en Ukraine : Emmanuel Macron s'entretiendra avec Vladimir Poutine "Dans les prochains jours"

Nouvelle aide militaire américaine

Les États-Unis fourniront à l’Ukraine 400 millions de dollars d’aide militaire supplémentaire pour “l’aider à se défendre contre les attaques incessantes du Kremlin”, a annoncé le chef de la diplomatie américaine.

“Cette tranche de 400 millions de dollars comprend des armes, des munitions et des équipements de défense aérienne supplémentaires provenant de l’inventaire du département américain de la Défense”, a déclaré Blinken dans un communiqué.

Le Pentagone a déclaré séparément que la nouvelle aide comprend des générateurs pour aider le pays à faire face aux pannes de courant causées par les frappes russes.

Bombardement russe

L’armée russe a lancé une offensive sur tout le territoire ukrainien depuis la nuit dernière. 70 missiles de croisière ont été tirés.

International

Vidéo - Invasion russe : Bombardements à travers l'Ukraine

Pénurie de munitions en Russie ?

La Russie souffre d’une “pénurie importante” de munitions pour son artillerie, ce qui pourrait limiter ses opérations en Ukraine à l’avenir, a déclaré le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin.

M. Austin a déclaré à un groupe de journalistes à bord d’un avion militaire. Ils “souffrent d’une importante pénurie de missiles d’artillerie”, notamment parce que Kyiv a détruit plusieurs stocks de munitions russes, a précisé le chef du Pentagone.

Un missile de croisière

La Russie a tiré mercredi “environ 70 missiles de croisière” sur l’Ukraine, selon les calculs de l’armée ukrainienne, qui en aurait intercepté 51.

Cyberattaque contre le Parlement européen

Le Parlement européen a été touché par une attaque informatique après le vote sur la Russie. Les délégués ont spécifiquement décrit la Russie comme un “État parrain du terrorisme”.

Selon nos informations, le Parlement confirme une cyberattaque visant son site internet. Vérifier qu’aucun autre système n’est vulnérable aux attaques. Aucun vol de données ne peut être exclu à ce stade.

Preuve

Sur le plateau de LCI, un professeur de français de Kyiv témoigne après qu’une grève russe a laissé la capitale ukrainienne sans eau ni électricité.

kyiv : Témoignage d’un professeur de français sur placeLa source: L’actualité de TF1

Nouvelles personnelles

Trois centrales nucléaires ont été déconnectées

Trois centrales nucléaires ukrainiennes ont été “déconnectées” du réseau électrique à la suite d’une frappe russe, selon un opérateur ukrainien.

La Russie est un “sponsor du terrorisme”

La Russie est un “État parrain du terrorisme”. Par ces mots, le Parlement européen a qualifié ce mercredi les agresseurs de l’Ukraine, appelant les 27 pays de l’Union européenne à faire de même.

Lire Aussi :  EN DIRECT - Ukraine : quatre millions de personnes affectées par des coupures d'électricité, selon Zelensky
International

Guerre d'Ukraine : la Russie, un "Un État parrain du terrorisme"Pour le Parlement européen

Macron va parler à Poutine

Le président français a annoncé qu’il serait en “contact direct” avec son homologue russe Vladimir Poutine “dans les prochains jours” au sujet du nucléaire civil et de la centrale de Zaporijia, que Moscou et Kyiv s’accusent mutuellement d’avoir bombardé.

“J’ai l’intention d’avoir des contacts directs avec eux dans les prochains jours”, a déclaré Emmanuel Macron lors d’une visite au Salon des Maires, “en premier lieu sur les questions du nucléaire civil et de la centrale de Zaporijia”.

Évaluation à Kyiv

Trois personnes ont été tuées et six blessées lors d’une attaque russe à Kyiv mercredi, a annoncé l’administration militaire de la capitale dans un télégramme.

L’une de ces frappes “a endommagé un immeuble d’un étage”, a ajouté l’administration, sans plus de détails.

Kyiv

Le maire de la capitale ukrainienne a annoncé mercredi que l’approvisionnement en eau de Kyiv avait été “suspendu” après que de nouvelles frappes russes visant les infrastructures énergétiques ont fait au moins trois morts.

“En raison de l’obus, l’approvisionnement en eau a été suspendu dans tout Kyiv. Des experts (…) s’emploient à le rétablir au plus vite”, a déclaré Vitali Klitschko dans un télégramme, appelant les habitants à s’approvisionner en eau et en eau. .

De Lviv à la Moldavie, coupures d’électricité

Le maire a annoncé que toute la ville de Lviv à l’ouest était sans électricité après les frappes russes. “Toute la ville est sans électricité. Nous attendons plus d’informations de la part d’experts. Il pourrait y avoir des perturbations dans l’approvisionnement en eau”, a-t-il déclaré dans un télégramme.

Les attentats à la bombe ont des ramifications au-delà des frontières de l’Ukraine, alors que le vice-Premier ministre moldave a annoncé mercredi une “coupure de courant massive” dans son pays.

Kyiv sous les bombes

Le maire Vitaly Klitschko a déclaré que l’explosion d’une bombe avait touché mercredi un site “d’infrastructure” à Kyiv, après une série d’explosions entendues par des journalistes de l’AFP dans la capitale.

“Site d’infrastructure touché. Restez dans des abris”, a écrit le maire dans un télégramme, sans donner plus de détails. Selon des journalistes de l’AFP, après une série d’explosions, un quartier au nord de Kyiv est resté sans électricité.

Terrorisme

Le Parlement européen a rejeté un texte qualifiant la Russie d'”État parrain du terrorisme” dans la guerre en Ukraine, appelant les 27 pays de l’Union européenne à faire de même.

Dans un texte adopté à Strasbourg par 494 voix pour (58 voix contre et 44 abstentions), les eurodéputés décrivent “la Russie comme un Etat qui promeut le terrorisme et utilise des méthodes terroristes”.

Lire Aussi :  EN DIRECT - Offensive russe en Ukraine : Poutine appelle les mères de soldats à ne pas croire les "mensonges"

croissance

Le phénomène s’est propagé sur les réseaux sociaux ces dernières semaines.

International

Vidéo - Russie : les femmes et les mères de ces soldats défient Poutine

Attaque fatale

Le nouveau-né est décédé et sa mère a été blessée, selon les secours.

International

Vidéo - Ukraine : Images d'une maternité prises dans les bombardements russes

Moldavie

La Moldavie a promis mercredi de payer le gaz fourni par la Russie mais s’est retenue en le transportant en Ukraine, après que Moscou a menacé de couper ses livraisons, accusant Kyiv de siphonner les gazoducs.

La Moldavie est surtout chauffée par ce gaz russe transitant par le territoire ukrainien, petite république ex-soviétique candidate à l’adhésion à l’Union européenne. Mardi, le fournisseur russe Gazprom a accusé Kyiv de détourner sa part et menacé de réduire les volumes envoyés à Chisinau à partir de la semaine prochaine.

“Pour être clair, tout le gaz livré à la Moldavie atteindra notre pays”, a déclaré le vice-Premier ministre moldave Andrei Spinu.

Conviction

Zelensky a accusé la Russie de “terrorisme et meurtre” après l’attaque contre une maternité en Ukraine. “L’ennemi a une fois de plus décidé d’essayer de réaliser par la terreur et le meurtre ce qu’il n’a pas pu réaliser en neuf mois” d’invasion ukrainienne, a commencé M. Zelensky dans le télégramme.

drame

Un nouveau-né a été tué par une frappe russe sur une maternité de la région de Zaporijia, dans le sud de l’Ukraine, saisie à Moscou, ont annoncé mercredi les services d’urgence ukrainiens.

“Dans la nuit du 23 novembre, dans la ville de Vilnius, région de Zaporijia, un bâtiment de deux étages abritant une maternité a été détruit par une attaque à la roquette dans le secteur de l’hôpital local”, ont déclaré les défenseurs. Un message posté sur un réseau social. À la suite de l’attaque, un enfant né en 2022 est décédé, a-t-il déclaré.

Crimée

L’Ukraine vise-t-elle des centrales électriques en Crimée ? Nos explications.

Crimée : Kyiv vise aussi les centrales électriquesLa source: L’actualité de TF1

Nouvelles personnelles

Drag queens

La chambre basse du parlement russe, la Douma, doit prochainement voter en deuxième lecture les amendements et étoffer sensiblement la loi, qui date de 2013 et vise à “protéger” les enfants contre la “propagande” LGBT+.

L’initiative intervient à un moment où le président Vladimir Poutine a durci sa défense de ce qu’il qualifie de valeurs “traditionnelles”, dans un virage conservateur avec son offensive militaire en Ukraine.

Les changements visent à interdire la “propagande” destinée aux adultes, ce qui, selon les défenseurs des droits LGBT +, pourrait couvrir un large éventail de domaines, des livres aux films, des publications sur les réseaux sociaux aux émissions comme “Dragglesque Brunch”.

La situation s’est aggravée après le lancement d’une offensive contre l’Ukraine en février, lorsque les autorités ont présenté une loi plus sévère sur la “propagande” LGBTQ+ comme défense dans une guerre idéologique contre l’Occident.

Lire Aussi :  Magalie Vaé victime de propos honteux dans TPMP : elle brise le silence en vidéo, sa réponse parfaite

Antonio Guterres

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a mis en garde mardi contre une “rhétorique dangereuse” promouvant les menaces nucléaires dans le monde lors d’une réunion internationale au Maroc consacrée au “dialogue des civilisations”.

“Des divisions croissantes menacent la paix et la sécurité mondiales, provoquant de nouvelles confrontations et rendant difficile la résolution de vieux conflits”, a déclaré Guterres aux journalistes lors du forum de l’Alliance des Nations. )

“Une rhétorique dangereuse alimente les tensions nucléaires”, a-t-il averti, alors que l’Occident mène une offensive militaire depuis fin février pour empêcher Moscou de soutenir l’Ukraine, qu’il accuse de menacer d’une guerre nucléaire.

Kuleba craint la “fatigue” de l’UE

Le chef de la diplomatie ukrainienne a mis en garde l’Union européenne contre la “fatigue” face à la guerre en Ukraine, l’exhortant à adopter un nouveau paquet de sanctions contre Moscou.

J’appelle mes collègues de l’UE à “dissiper tout doute” et toute “fatigue”, a déclaré Dmytro Kouleba lors d’une conférence de presse en ligne, et à “finaliser au plus vite le neuvième paquet de sanctions” qui est “attendu depuis longtemps”.

“Si nous, les Ukrainiens, sommes fatigués, le reste de l’Europe n’a aucun droit moral ou politique d’être fatigué”, a insisté le ministre. Ils ont notamment exigé que l’opérateur nucléaire Rosatom soit sanctionné en raison de son rôle dans la saisie par la Russie de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijia, la plus grande d’Europe.

Huile russe

Une coalition d’États cherchant à imposer un plafond aux prix du pétrole russe, qui comprend le G7, l’Union européenne et l’Australie, devrait annoncer le plafond proposé “dans les prochains jours”, a déclaré un responsable du Trésor, le ministère américain des Finances. .

“Dans les prochains jours, notre union annoncera le niveau des prix du pétrole et du gaz” produit par la Russie, “Nous travaillons avec nos partenaires pour finaliser cela”, a expliqué le responsable lors d’une conférence de presse téléphonique.

International

Guerre d'Ukraine : une "Attaque de drones" En Crimée

Agence spatiale européenne

L’Europe restera-t-elle un géant de l’espace ? L’Agence spatiale européenne (ESA) va voter mercredi un budget crucial pour rester dans la course et dévoiler au public une nouvelle campagne très attendue pour les astronautes.

Les négociations sur les lanceurs, enjeu crucial pour un accès indépendant à l’espace, s’annonçaient difficiles. La souveraineté européenne a été mise à mal par le retard d’Ariane 6 – considérée comme une réponse à Space X – et la guerre en Ukraine, qui a privé l’Europe des lanceurs russes Soyouz. L’ESA, par exemple, a été contrainte de recourir aux services de la société d’Elon Musk pour lancer deux missions

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button