Économie. Revivez notre direct consacré à la venue de Bruno Le Maire et Roland Lescure à l’usine Solvay, en Meurthe-et-Moselle

Ce qu’il faut retenir de la visite de Bruno Le Maire et Roland Lescure

  • Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, a visité le site de Solvay en Meurthe-et-Moselle, accompagné de son ministre délégué à l’Industrie, Roland Lescure.
  • Le groupe Solvay veut « sortir du charbon » et cesser d’utiliser un seul kilo d’ici 2025. Un processus de longue haleine pour l’entreprise, révolutionnant ainsi 160 ans de pratique industrielle.
  • Bruno Le Maire a affirmé son soutien à l’entreprise : le gouvernement soutiendra ainsi Solvay dans le financement de sa facture énergétique en 2023.

12:10 – Ce direct est maintenant terminé, merci d’avoir regardé.



Bruno Le Maire.  Photo ER/MD

Bruno Le Maire. Photo ER/MD

11:55 – « Votre projet est une arme d’honneur pour ceux qui veulent moins d’industrie et moins de croissance ! »

Pour Bruno Le Maire, « votre projet est un insigne d’honneur pour ceux qui veulent moins d’industrie et moins de croissance ! Vous pouvez être fiers de ce que vous faites sur ce site centenaire ! Et nous accompagnerons Solvay pour régler la facture énergétique de 2023 , qui s’élèvera à 100 millions d’euros. L’État fera la soudure pour atteindre 2024 ! »

11:10 – Visite de Dombasle Energie

Bruno Le Maire et Roland Lescure prennent alors la direction du projet « Dombasles Energie » : une chaufferie qui permettra à terme la valorisation de 350 000 tonnes de combustible solide de récupération.

Un puits de 15 000 m3 permettra le stockage de ce carburant.

« Dombasle Energie est l’un des grands projets en cours dans le Grand Est », estime François Werner, vice-président du conseil régional.

Lire Aussi :  L'conomie mondiale proche d'une rcession, les banques centrales maintiennent le cap

Pour Jean Leprince, directeur régional de Veolia Grand Est, « Dombasle Énergie sera le premier site en France à utiliser un tel volume de RSE ».

“Le site Solvay Dombasle est un site essentiel, le projet Dombasle Energy est là où il faut aller pour concilier industrie, économie et climat”, précise Bruno Le Maire.




Au cœur de l'entreprise, là où sont fabriqués le carbonate et le bicarbonate de sodium.  Photo Urgences/PS


Au cœur de l’entreprise, là où sont fabriqués le carbonate et le bicarbonate de sodium. Photo Urgences/PS




Visite du site de Solvay Dombasle.  Photo Urgences/PS


Visite du site de Solvay Dombasle. Photo Urgences/PS




Nicolas Nicolas Van der Heyden présente les installations Solvay à Bruno Le Maire.  Photo Urgences/PS


Nicolas Nicolas Van der Heyden présente les installations Solvay à Bruno Le Maire. Photo Urgences/PS




Visiteurs du site de Dombasle Énergie.  Photo ER/MD


Visiteurs du site de Dombasle Énergie. Photo ER/MD




Le lieu d'installation de la fosse qui aura une capacité de 15000m3.  Photo ER/MD


Le lieu d’installation de la fosse qui aura une capacité de 15000m3. Photo ER/MD




Photo ER/MD


Photo ER/MD



Dans la salle de contrôle de fabrication du carbonate de sodium, où deux personnes surveillent en permanence les installations.  Photo ER/MD

Dans la salle de contrôle de fabrication du carbonate de sodium, où deux personnes surveillent en permanence les installations. Photo ER/MD


10:25 – Ministres visitant le site

Ils ont souligné la visite du soudeur et de la salle de contrôle, d’où toute l’usine est pilotée, avant de se diriger vers le cœur de la structure, où les ministres sont au plus près des processus de fabrication de Solvay.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies ou autres traceurs.

En cliquant sur “Je suis d’accord”des cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser le contenu (Plus d’information).

Lire Aussi :  le contexte économique exacerbe les tensions du divorce

En cliquant sur “J’accepte tous les cookies”autoriser le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes options



9h50- Un moment loin de la presse pour les ministres

Après une présentation du site et de ses principaux enjeux, les ministres rencontrent en tête à tête les managers de Solvay, où leur sont présentés les nouveaux développements à venir.




Le principe du SRC (combustible solide de récupération) est expliqué à Bruno Le Maire, qui conduira à terme à la décarbonation des procédés du groupe Solvay.  Photo Urgences/PS


Le principe du SRC (combustible solide de récupération) est expliqué à Bruno Le Maire, qui conduira à terme à la décarbonation des procédés du groupe Solvay. Photo Urgences/PS




Philippe Kehren et Nicolas Van der Heyden.  Photo Urgences/PS


Philippe Kehren et Nicolas Van der Heyden. Photo Urgences/PS




Photo Urgences/PS


Photo Urgences/PS

9:45 – Il ne reste plus un kilo de charbon en 2025

Pour son directeur, le groupe Solvay “a déjà quitté le charbon en Allemagne et en Italie. L’objectif est que d’ici 2025 nous ne consommons plus un kilo de charbon. Nous allons le faire avec Veolia, dans le Gran Est. L’objectif est de rendre nos processus durables ! Et nous allons le faire de manière révolutionnaire parce que nous allons changer un processus vieux de 160 ans. »

Lire Aussi :  Économie | Électricité : les nouvelles aides aux entreprises présentées dès ce jeudi après-midi

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies ou autres traceurs.

En cliquant sur “Je suis d’accord”des cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser le contenu (Plus d’information).

En cliquant sur “J’accepte tous les cookies”autoriser le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes options



9h30 du matin- Solvay Dombasle, “une usine historique”, pour son directeur

Le directeur du site Solvay, Nicolas Van der Heyden, accueille les ministres : « C’est une usine historique. Ici, il y a du sel, de l’eau et du charbon de Lorraine. C’est la plus ancienne usine du groupe Solvay. 500 employés ici. 1000 familles concernées par l’emploi direct. Nous avons ici une installation de recherche de classe mondiale. Nous travaillons ici pour développer demain. »

Bruno Le Maire évoque la mise en place d’une taxe carbone aux frontières. Mais pour Solvay, ce n’est pas la solution, c’est « une solution ».




Les deux ministres sont arrivés à Dombasle peu après 9h20, accompagnés du préfet de Meurthe-et-Moselle, Arnaud Cochet. Photo ER/MD

09h00- Un choix de site qui n’est pas dû au hasard

L’entreprise de Dombal est un bon exemple de cette stratégie : grâce à divers investissements et au soutien de l’État, les chaudières à charbon de l’usine seront à terme remplacées par un procédé destiné à réduire de moitié leurs émissions de CO.2 d’ici 2024.

Une réduction qui représente une réduction de 240 000 tonnes de CO22 par an

8h45 – Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, arrivera à Dombasle, accompagné de Roland Lescure, ministre délégué à l’Industrie.

Bonjour à tous, bienvenue dans ce live stream dédié à la visite de Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, et de Roland Lescure, Ministre de l’Industrie. Les deux représentants du gouvernement visiteront le site de Solvay en Meurthe-et-Moselle, un groupe chimique belge dirigé par Ilham Kadri.

Cette visite illustrera la stratégie de décarbonation de l’industrie du gouvernement français.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button