Économie | Électricité : les nouvelles aides aux entreprises présentées dès ce jeudi après-midi

Par La Provence (avec AFP)

Le gouvernement présentera finalement jeudi après-midi, et non vendredi, la nouvelle aide destinée à aider les entreprises à payer leurs factures d’électricité, a indiqué le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, ce jeudi matin.

Invité de BFM Business, le N.2 du gouvernement a confirmé que l’exécutif se préparait “un dispositif spécifique pour amortir la facture d’électricité” entreprises, en particulier les petites et moyennes entreprises.

cette “garantie électrique” devrait conduire à ce que l’État prenne en charge une partie des factures d’électricité de certaines entreprises. Avec le Premier ministre Elisabeth Borne, “Nous allons étoffer tous ces éléments dans les moindres détails cet après-midi”a déclaré Bruno Le Maire, qui doit encore effectuer ses ultimes démarches auprès des fédérations professionnelles dans la matinée.

Les annonces seront faites à 15 heures à Matignon par le Premier ministre, accompagné pour l’occasion de Bruno Le Maire, du ministre de la Transition écologique Christophe Béchu et de la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher.

Le calendrier de l’appel à ces subventions a ainsi été avancé d’un jour par l’exécutif. Dans une interview sur France 2, le président Emmanuel Macron a indiqué ce mercredi que cette aide tant attendue par les entreprises serait annoncée vendredi.

En plus de “garantie électrique”Considéré comme une priorité pour les PME, le gouvernement travaille avec la Commission européenne pour simplifier un système d’aide déjà existant, afin que les moyennes et grandes entreprises puissent en bénéficier.

Dans son format actuel, ce système de compteur permet aux entreprises dont la facture énergétique représente au moins 3 % du chiffre d’affaires en 2021 de demander une aide d’un montant maximum de 2, 25 ou 50 millions d’euros. Bien qu’il attende toujours le “confirmation finale” de Bruxelles, le Bourgmestre a indiqué jeudi matin avoir obtenu “gagnant” avec les autorités européennes sur diverses mesures de contre-simplification.

Le ministre s’est donc réjoui “il a eu le doublage à 4, 50 et 100 millions d’euros” des montants maximaux d’aides aux entreprises.

Cette dernière pourrait également s’appliquer à “acompte” sur ces aides, de les restituer “Des liquidités immédiates pour passer les prochaines semaines”.

Le gouvernement espère enfin convaincre Bruxelles de prendre l’année 2022 comme référence pour le calcul de la part des factures énergétiques dans le chiffre d’affaires, au lieu de l’année 2021 envisagée jusqu’ici.

Quant aux très petites entreprises (moins de 10 salariés et moins de 2 millions de chiffre d’affaires), elles continueront de bénéficier du tarif réglementé de vente d’électricité, dont la hausse a été limitée à 15 % en 2023.

Source

Lire Aussi :  Originaire des Sables-d’Olonne, le réseau Viagimmo domine le marché français du viager . Sport

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button