Des fontaines à eau pour les clubs amateurs

Lundi, lors du match de l’équipe de France contre la Bosnie à Pau, débutera l’opération “Chaque panier compte / Partage de l’eau”, conçue conjointement par la MAIF et la FFBB. Un dispositif qui transforme en fontaine les points marqués par les équipes de France à domicile tout au long de la saison. Céline Dumerc sera sa marraine.

“Chaque panier compte / Eau partagée” renforce la volonté commune de la MAIF et de la FFBB d’accompagner les clubs dans le développement d’une pratique plus respectueuse de l’environnement. ce n’était qu’une étape. En plus de renouveler leur volonté commune d’accompagner les clubs dans le développement d’une pratique plus respectueuse de l’environnement. Déjà l’an dernier, le dispositif “Chaque panier compte” avait permis à plusieurs clubs amateurs labellisés “MAIF FFBB Citoyen” de recevoir jusqu’à 35 000 euros en faveur du sport responsable. Cette année, cet outil devient encore plus spécifique autour de la conservation de l’eau. Désormais, les points gagnés par les équipes de France masculine et féminine à domicile seront convertis en fontaines, qui seront attribuées aux clubs appartenant à la FFBB. Les clubs doivent soumettre une demande et prouver la mise en œuvre de projets éducatifs soucieux de l’environnement. Ils prouveront également leur capacité technique à prendre en main et à installer la fontaine proposée. Avec les performances des équipes françaises transformées en fontaine, les deux partenaires veulent attirer l’attention sur le problème de la conservation de l’eau et les conséquences de l’utilisation des bouteilles en plastique sur les dégâts de l’eau et les risques sanitaires associés. .

Lire Aussi :  MotoGP, RNF aux mains des Roumains : un maxi-investissement de 50 millions d’euros

Coup d’envoi le 14 novembre à Pau lors de France – Bosnie

“L’eau est une composante essentielle des activités sportives et souvent source d’empreintes carbone, il nous a donc semblé extrêmement important de pouvoir proposer aux clubs une solution permettant de réduire l’utilisation de plastiques à usage unique, malheureusement encore trop élevée. écosystème sportif. L’engagement de notre partenaire, la MAIF, nous encourage dans cette démarche où chacun doit jouer son rôle et agir à son niveau, quel qu’il soit », reconnaît Jean-Pierre Siutat, président de la FFBB, rejoint par le président de la MAIF, Yves Pellinier. “Avec la FFBB, nous développons le dispositif ‘Chaque panier compte’ afin de sensibiliser à une meilleure utilisation de l’eau et du plastique. Nous avons donc décidé de lier l’attribution des fontaines à la mise en place de projets pédagogiques impliquant les clubs dans le respect de l’environnement. C’est un nouvel exemple concret des solutions apportées par “MAIF, l’assureur qui milite pour le bien public. Le dispositif sera lancé lundi prochain, à Pau, en marge de la rencontre Bleus-Bosnie, tablant sur une qualification pour la Coupe du monde 2023.

Lire Aussi :  ATP Finals | Novak Djokovic remporte son 6e Masters en battant Casper Ruud, record de Roger Federer égalé

La marraine de Céline Dumerc

Le même jour, à l’initiative de la MAIF, le Palais des Sports de Pau accueillera l’exposition photo “Je sais pourquoi”, réalisée par l’association Bouteille à la mer. L’équipe de France de basket souhaite également attirer l’attention sur les menaces qui pèsent sur notre environnement. Pendant le match, comme toujours lorsque les Tricolores jouent à domicile, un total de moins de 75 points fera fontaine pour huit clubs amateurs. Le nombre de fontaines passe à dix si l’équipe de France marque entre 75 et 100 points. S’il dépasse 100 points, les clubs recevront une récompense. Céline Dumerc, ambassadrice MAIF Sport Planète depuis 2019, championne d’Europe et vice-présidente olympique des Bleues, sera la marraine de ce dispositif. Au cours de la saison, l’ancien patron des Bleues, devenu directeur général, sélectionne quatre clubs amateurs “coup de coeur” parmi les récipiendaires des fontaines, où il va attirer l’attention des jeunes licenciés sur les questions liées à l’eau. et une alimentation responsable.

Lire Aussi :  Info Midol : Jalibert, Barrett, Biggar... Les demis d'ouverture ont toujours la cote sur le marché

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button