Coupe du monde de Rugby à XIII : les “gros” sont déjà au rendez-vous

Avant Tonga – Pays de Galles lundi soir et Papouasie-Nouvelle-Guinée – Îles Cook demain, lors de la deuxième journée, les trois favoris de leur groupe ont confirmé leur entrée en quart de finale. Les Tonga devraient rejoindre les “grands garçons” ce soir.

La 16e Coupe du monde de l’histoire, qui a débuté le 15 octobre, a comporté les quinze premiers matches des trente et un matches menant à la finale à Old Trafford le samedi 19 novembre. Sans surprise, les trois “grands” ont inscrit leur participation aux quarts de finale. L’Australie (vendredi), l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande (samedi) ont validé leurs billets. Les Tonga devraient les suivre lundi soir avec succès contre les Gallois.

L’Ecosse, le Pays de Galles (s’ils perdent lundi soir) et deux nouveaux venus de la Coupe du monde, la Grèce et la Jamaïque, peuvent quant à eux réserver leurs billets de retour avant de jouer leur dernier match de poulet.

La bande des 4

L’Australie (126 points) et l’Angleterre (102) ont impressionné les observateurs. Bien qu’ils n’aient disputé que quatre matchs en quatre ans, les Kangourous ne sont pas sans automatiques et s’annoncent comme les dignes successeurs de leur couronnement. L’ailier Josh Addo-Carr a déjà marqué six essais en deux matchs. Le futur pilier de Dracula, Siosua Taukeiaho, a également été confirmé pour les Tonga et l’ouvreur Joseph Manu pour la Nouvelle-Zélande. L’Angleterre de Sam Tomkins, qui a battu la France (42-18), est à sa place avec l’histoire et l’ambition de devenir enfin championne du monde pour la première fois. Difficile de dire si les Anglais sont au niveau des Australiens, le terrain parlera. Pourtant, le coach a profité des signaux d’alerte envoyés contre Benjamin Garcia et ses proches pour peser. “Je n’étais pas en colère”insista Shaun Wane, «Mais je savais juste que nous pouvions faire mieux. J’ai été déçu car je pensais que nous étions exceptionnels dans les 20 premières minutes et dans les 20 dernières nous avons un peu perdu ça, mais je ne veux pas dénigrer les Français. Je savais qu’ils seraient bons et ils nous ont mis au défi, mais je sais aussi à quel point nous pouvons nous améliorer.”il a déclaré.

Lire Aussi :  Quel temps fera-t-il cet hiver ? Voici les premières indications de Météo France

Quatre autres billets seront distribués

Les Fidji et le Liban devraient s’y conformer. Une victoire des Fidjiens face à l’Ecosse samedi suffira. Idem Michael Cheika pour le Liban, qui doit s’imposer face à la Jamaïque dimanche. Cheika, l’entraîneur libanais, fait alors face à un vrai problème. Il accompagnera ses hommes jusqu’aux quarts de finale le 4 novembre, tout en se préparant pour l’Angleterre contre l’Argentine (qu’il entraîne) à Twickenham le dimanche 6 novembre. Mais cette fois avec XV et dans le cadre de la tournée d’automne. Dans le groupe D, le match entre la Papouasie-Nouvelle-Guinée, prévu mardi soir à Warrington, pourrait faciliter l’accès du vainqueur aux quarts de finale.

Lire Aussi :  ATP Finals | Novak Djokovic remporte son 6e Masters en battant Casper Ruud, record de Roger Federer égalé

Le quart ou l’avion ?

Enfin, le dernier qualifié vient du match de dimanche entre les Samoa et la France. “Nous avons joué contre l’Angleterre il y a 12 mois et je peux voir l’énorme amélioration”a déclaré Laurent Frayssinous avant d’ajouter : “Si nous continuons à construire et à apprendre – nous avons appris quelque chose samedi – nous irons aux Samoa avec confiance car je pense que nous méritons un certain crédit après nos deux derniers matchs.”. Si les “gros” sont là, seul l’adversaire des Bleus est au ballottage. En espérant que la seule surprise de la phase de groupes vienne à Warrington dimanche à partir de 18h.

Lire Aussi :  Toxicité et Harcèlement : Une étude pointe du doigt les comportements de la communauté Gaming
En direct de Bolton : la suite ce mardi pour les joueurs
Les joueurs ont bénéficié de deux jours et demi de repos après la défaite de samedi contre l’Angleterre à Bolton. Le dimanche matin, des fournitures ont été organisées, mais pas de terre. “L’objectif était d’évacuer leurs idées et leurs esprits après les informations et les efforts qu’ils réclamaient depuis près de trois semaines”, explique l’entraîneur des Bleus Laurent Frayssinous. Les coachs ont travaillé dimanche pour préparer le retour vidéo qui sera remis aux joueurs aujourd’hui à 13h. Ce matin à Warrington, le staff technique étudiera et mettra en œuvre la stratégie et les plans de match de Samoa – France dimanche (18h). Les joueurs sont éligibles pour une séance de musculation à l’Université de Bolton à partir de 14h30 avant de se diriger vers la “Bolton School”. Les préparatifs du dernier match de poule ont clairement commencé hier.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button