ce qu’il faut retenir de la journée du samedi 5 novembre

Au 255e jour de l’invasion russe de l’Ukraine, les coupures de courant se poursuivront le samedi 5 novembre, le réseau électrique ayant été fortement endommagé par les frappes russes ces dernières semaines. La journée a été marquée par la déclaration de l’Iran admettant avoir fourni des drones à la Russie. Franceinfo résume les derniers développements sur le front de guerre en Ukraine.

L’Iran a reconnu avoir fourni des drones à la Russie

Pour la première fois, Téhéran a admis avoir fourni des drones à la Russie avant l’invasion de l’Ukraine fin février. LLe ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, s’est dit prêt à examiner toute preuve de l’utilisation par l’Iran de drones dans le conflit ukrainien. Cependant, il a de nouveau nié que son pays ait fourni des missiles à la Russie compte tenu de ces allégations. “Un mensonge complet”.

Kyiv affirme qu’environ 400 drones iraniens ont déjà été utilisés contre la population ukrainienne et que Moscou en a commandé environ 2 000. “Téhéran doit réaliser que les conséquences de sa complicité dans les crimes russes contre l’Ukraine l’emportent sur les avantages du soutien russe”Un porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères a répondu.

Lire Aussi :  Ukraine, Haïti, fin de vie... Ce qu'il faut retenir de l'entretien entre Emmanuel Macron et le pape François

Nouvelles restrictions d’électricité en Ukraine

Face à une forte demande d’électricité samedi, l’opérateur ukrainien Energo a annoncé l’avoir installé “Des restrictions supplémentaires (…) sous forme d’interruptions d’urgence”. Plusieurs régions sont concernées, dont la capitale Kyiv.

Lire Aussi :  De grandes satisfactions au terme des assises

Des coupures de courant étaient déjà en place depuis plusieurs jours pour limiter la consommation électrique civile. Le système électrique ukrainien a été durement touché par de multiples frappes russes ces dernières semaines, faisant craindre un hiver sans électricité ni eau pour de nombreux citoyens.

Kyiv estime les pertes russes à plus de 75 000 soldats

Sur le front, le ministère ukrainien des Affaires étrangères a surestimé Le nombre de soldats russes tués depuis le début du conflit le 24 février est de 75 000. Dans un message Publié sur Twitter Samedi jeIl a également cité la perte de 277 avions, 260 hélicoptères et 2 758 chars.

Lire Aussi :  le Festival International du Film d'Archéologie de Bordeaux

Dans le sud du pays, selon le président ukrainien, “Les envahisseurs russes tentent d’identifier les habitants qui refusent d’évacuer” De Kherson aux territoires occupés par les troupes de Moscou, plus loin de la ligne de front, jusqu’en Russie. Plus tôt dans la journée, le président russe a justifié cette évacuation pour la première fois en considérant des civils “à supprimer” Zones de guerre “Extrêmement dangereux”.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button