Carburants : des difficultés à trouver de l’essence ce week-end ? Pourquoi ça risque de durer…

Alors que le rabais sur le carburant du gouvernement touche à sa fin, les conducteurs recherchent un dernier plein à prix coûtant. Vu l’augmentation de la demande ce week-end, en Occitanie, pourquoi y a-t-il un risque de tomber à nouveau en panne d’essence ?

co réduction de remise annoncé le 16 novembre et manque de temps de sortie après la normalisation de la situation dans les raffineries, cette semaine pourrait aussi affronter l’Occitanie problèmes d’approvisionnement.

Où trouver du carburant en Occitanie ?

Attendre retour à la normaleles saisons subissent un dernier afflux massif ce week-end. En Occitanie, les gares de grandes villes sont concernés par le phénomène.

Montpellier, trois stations sont à court de carburant ce 12 novembre, les prévisions seront réévaluées en fin de week-end et jusqu’à mercredi prochain.

Lire Aussi :  Noël: 5 cadeaux d’entreprise à offrir à ses collaborateurs ou clients

Alors les saisons Casino géant Rue Professeur Maximillien Nguyen-Phung, au nord de la ville, Accès total Rue Maurice Ravelet et le Soulagement total La Martelle avenue de la recambale, toutes deux dans le quartier des Cévennes, souffre aujourd’hui de pénurie.

arrêt Toulouse et son agglomération, ce sont 15 stations qui connaissent des pénuries ce week-end, tant dans le centre de la métropole que dans les villes et communes périphériques. Concernant les deux stations-service C’est ce que Total. (Cliquez sur la carte ci-dessous).

Plus localement, en Millau, Castres, Alès ou Carcassonne, les approvisionnements seront difficiles à trouver. Mais ces problèmes affecteront des endroits très spécifiques, ne paralysant pas toutes les bombes dans les villes touchées.

Si la fermeture de certaines stations peut vous interpeller, ne vous inquiétez pas. La pénurie de carburant semble s’atténuer, la dernière raffinerie étant fermée a repris une activité normale la semaine dernière. Après le forte demande ce week-end et le temps habituel de repeuplement, il va falloir s’armer de patience pour que la semaine prochaine revienne à la normale.

Lire Aussi :  l'conomie en sursis sur fond d'inflation record

En France, un quart des stations concernées

Le carburant manque encore dans certaines stations, c’est le cas notamment autour des principales villes comme indiqué par BFM, où presque un quart des saisons rencontrant des difficultés d’approvisionnement.

La carte pénurie.mon-essence.fr (cliquez sur l’image ci-dessus) très utilisée notamment lors d’une la grève dans les raffineries pour donner un aperçu des pannes selon les saisons montre que la situation est encore tendue dans certaines zones.

Lire aussi :
Carburant : pénuries, files d’attente… pourquoi il pourrait être difficile de faire le plein ce week-end ?

Lire Aussi :  Les breaks de chasse, ces splendeurs oubliées

Pour expliquer ces tensions, Olivier Gantois, président de l’Union française des industries pétrolières, explique à nos confrères que si tous les blocages ont été levés, “toutes les raffineries de France sont désormais opérationnelles mais pas toutes à leur rythme normal de production”.

Fin du bonus le 16 novembre

Dans 4 jours, le gouvernement baissera son 30 centimes de réduction sur le prix du carburant à la pompe. Si l’exécutif explique qu’il ne le terminera pas avant le 31 décembre prochain, l’aide passera de 30 à 10 cents le 16 novembre. Une augmentation du prix de l’essence qui a donné envie à certains de profiter d’un carburant moins cher ce week-end…

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button