Banksy dévoile six nouvelles œuvres en Ukraine

STREET ART – Un rat sirotant un cocktail, un homme se baignant dans les décombres, ou encore un interrupteur à la main, une jeune fille tenant un masque à gaz sur le visage… Posté sur Instagram le jeudi 17 novembre dans le post, selon à Banksy, six nouvelles peintures murales au pochoir sur des bâtiments détruits en Ukraine.

Ces derniers jours, des peintures au pochoir florissantes sur les murs de Kyiv et des environs ont alimenté les rumeurs selon lesquelles l’artiste est en guerre dans le pays. Car même si le célèbre street artiste ne signe pas ses œuvres, le style de Banksy, très connu dans le monde entier, est souvent bien identifiable.

Lire Aussi :  Magalie Vaé victime de propos honteux dans TPMP : elle brise le silence en vidéo, sa réponse parfaite

“C’est un symbole de notre résistance sans fin”, a déclaré à l’AFP l’Ukrainien de 32 ans Oleksi Savochka en réponse à la publication. “ De la résistance sans fin de notre pays”il ajouta.

C’est incroyable de penser que Banksy est à Borodianka.

Le 12 novembre, Banksy reconnaissait déjà l’origine de la fresque représentant la ballerine à Borodianka. Ensuite, l’artiste de Birstol, au Royaume-Uni, a déclaré au mensuel anglais Journal artistique Il a distribué sept peintures murales en Ukraine sans préciser leur emplacement.

Dans une vidéo postée sur son Instagram, il a fini par avouer qu’il était à l’origine des six autres fresques sur des pans de murs qui résistaient aux bombes russes. Parmi eux, notamment, sur la façade d’un immeuble de la ville d’Irpin, on retrouve une gymnaste et son ruban, ou encore un jeune enfant renversant des adultes à l’aide d’un manche de judo.

“Cet enfant combat les adultes et l’autre perd”, a déclaré à l’AFP Bogdan Mashai, journaliste de télévision ukrainien de 30 ans, en pointant l’affaire. “ C’est incroyable de penser que Banksy est à Borodianka.il ajouta.

Lire Aussi :  TF1 et Canal+ signent un "nouvel accord de distribution"

Ce dernier a également été envoyé directement par le ministère de la Défense de l’Ukraine pour symboliser l’affrontement entre les troupes russes et ukrainiennes. “Nous sommes plus forts que David. Ils sont plus faibles que Goliath” demandé un compte officiel.

Lire Aussi :  Nancy. Restaurée, la sculpture de Rodin du parc de la Pépinière retrouve de sa superbe

Voir aussi sur HuffPost :

1

2

3

4

5

6

sept

8

9

dix

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

24



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button