ATP Finals | Novak Djokovic remporte son 6e Masters en battant Casper Ruud, record de Roger Federer égalé

Novak Djokovic a de nouveau été le plus fort dimanche soir. En finale du Masters de Turin, le Serbe a décroché une honorable victoire sur Casper Ruud (7-5, 6-3) après deux sets et 1h32 de jeu. L’ancien numéro un mondial autoritaire a rendu l’histoire du tennis un peu meilleure en remportant son sixième tournoi Masters en carrière, battant le record de Roger Federer.

A 35 ans, Djoko est également devenu le plus vieux champion de l’histoire de la compétition. C’est un excellent moyen pour le dernier vainqueur de Wimbledon de terminer l’année civile en beauté. Une chose est sûre : en 2023, la présence de Djoker au sommet du tennis mondial sera plus que jamais nécessaire.

Djokovic a écrasé la concurrence

Novak Djokovic peut savourer son succès après un nouvel as en finale du Masters les bras levés vers le ciel à Turin. Casper Ruud n’a pas démérité de lui, mais l’écart était trop grand pour que le Scandinave puisse espérer le tournoi des maîtres. Resté invaincu toute la semaine suite à son statut de finaliste à Bercy, Djokovic a prouvé que son année pour des raisons liées à la non-vaccination contre le Covid-19 n’était qu’une impression. Sportivement, le concurrent de Belgrade a écrasé la concurrence pour le titre bien mérité.

Djoko a montré sa détermination à dominer son adversaire dès le début de la partie. Sur le premier service, Ruud a dû sauver deux balles de break pour éviter de démarrer le match de la pire des manières. Contre lui à 4-3, le Norvégien a effacé la troisième balle de break. Puis, à 6-5, 15-40, le finaliste du dernier Roland Garros a finalement craqué sous le coup de son adversaire et a concédé le premier set (7-5) en 52 minutes. Profitant de l’échec de Ruud sur le deuxième ballon (seulement 38% de points gagnés dans ce domaine… 75% pour le Serbe), Djokovic s’empare du trophée turinois en première main.

Lire Aussi :  Kellian Motta Paes, passeur et leader à 20 ans du Paris Volley

Dans une chambre du Pala Alpitour, remportée principalement pour la cause de Djoker, Ruud ne le méritait pas. Le finaliste du dernier US Open, combatif et parfois conquérant, a cependant trop souffert de la science du jeu de Djokovic, qui est en harmonie quasi parfaite avec les lignes du court central. Résultat des courses : Djokovic a rapidement breaké son adversaire, mené 3-1 et s’est rué vers la victoire finale. Djoko, totalement intouchable sur son service, n’a pas défendu une seule balle de break durant la partie. Lentement mais sûrement, Ruud a décidé de ne récupérer que les miettes du succès de son adversaire (6-3). Djoko est le patron du Piémont.

Finales ATP

Dernière tentative pour le nouveau record

IL Y A UN JOUR

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button