André Manoukian veut révolutionner la musique avec l’intelligence artificielle

Le compositeur a passé des mois à co-développer MatchTune, une nouvelle référence pour les marchés de la musique. Andre Manukian, invité chez Tech&Co, est revenu sur l’objectif de son entreprise d’aider les créateurs de contenu grâce à la musique et à l’intelligence artificielle.

C’est souvent un gros défi pour les vidéastes et les monteurs : trouver la bonne musique pour leur vidéo. Un problème qui n’est plus un problème grâce à MatchTune. La société est spécialisée dans l’aide aux concepteurs vidéo pour la musique.

Le principe est simple : l’utilisateur télécharge sa vidéo sur la plateforme, et en fonction de l’ambiance, l’algorithme sélectionne la musique la plus adaptée. Selon Andre Manukian, invité de Tech&Co, “la synchronisation se fait en quelques secondes”. Le compositeur de jazz était épaulé par l’ingénieur Philippe Guillaud, notamment pour la partie intelligence artificielle.

Lire Aussi :  Superman : Henry Cavill pourrait voir un caméo dans The Flash disparaître, Man of Steel 2 non certain dans les plans de James Gunn

L’idée n’est pas de concurrencer les géants du streaming vidéo comme Spotify et Deezer, mais d’aider les créateurs en tous genres : « Le but est d’aider les auteurs-compositeurs à se faire reconnaître, il y a un vivier de talents exponentiel. 80 000 nouvelles chansons arrivent chaque année sur les plateformes. jour, comment se fait-on remarquer ?”

Le but est aussi de bien rémunérer les créateurs de contenus musicaux. Ces derniers peinent souvent à survivre en raison des revenus générés sur les plateformes traditionnelles. “Pour 200 000 streams, un artiste touche environ 400$ avec un service de streaming classique. Avec MatchTune, c’est 50% pour les artistes et 50% pour la plateforme”, explique André Manukian.

Lire Aussi :  "Alexandra Ehle", "Star Academy", "Tous en cuisine" : Les temps forts à la télé du 26 novembre au 2 décembre 2022

Il y a 800 000 chansons

L’algorithme s’adapte à toutes les situations et peut donc raccourcir la durée de la musique ou ralentir le tempo si nécessaire. Le programme est également capable de gérer la musique en fonction des changements de plans. La compagnie travaille à partir de compositions de musiciens et d’œuvres publiées. Au total, plus de 800 000 morceaux de musique sont enregistrés sur la plateforme en collaboration avec 14 éditeurs.

Une aubaine pour les créateurs de contenu qui sont souvent limités dans le processus de montage, car les plateformes de vidéos en ligne comme Youtube sont très attentives à la sélection musicale des vidéos. La musique publiquement connue est protégée par le droit d’auteur. Si un utilisateur l’utilise pour sa propre vidéo, celle-ci sera automatiquement bloquée.

Lire Aussi :  TPMP People - "Je suis très surpris", "Toujours aussi touchant", "Honteux", "Dommage" : la venue de Jean-Michel Maire sur le plateau divise les twittos

Mais l’intelligence artificielle peut-elle remplacer les musiciens ? Selon André Manukian, cela ne fait aucun doute. « Le jour où un robot crée et compose une musique digne de ce nom, son cœur lui fera mal », dit le partisan de l’intelligence artificielle non pas pour remplacer les compositeurs, mais pour aider au développement.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button